Italie : chrétiens et musulmans ensemble pour la famille

Vers l'Année européenne de la Citoyenneté

| 899 clics

Traduction d’Océane Le Gall

ROME, mardi 20 novembre 2012 (ZENIT.org) – « La famille, promotrice du bien commun en ville » : tel est le thème de la rencontre qui accueillera dimanche prochain, 25 novembre, à Brescia, en Lombardie (Italie), près de 200 personnes, entre familles musulmanes et chrétiennes, provenant de plus de 50 villes du nord de l’Italie, la région à plus forte concentration de nouveaux citoyens émigrés à avoir élu domicile sur cette terre.

Il s’agit d’une journée « d’accueil et d’amitié » qui fait partie d’un processus de « reconnaissance mutuelle » entre chrétiens et musulmans, entrepris depuis des années par le mouvement des Focolari et les communautés musulmanes de la région.

En vue de l’Année 2013, proclamée « Année européenne de la Citoyenneté », les organisateurs sont convaincus que « la famille peut constituer un vrai soutien dans la formation de citoyens responsables et actifs au bien commun ».

Ses valeurs et ses défis, au plan économique mais surtout relationnel, dans les domaines aussi bien privés que publics, constitueront le cœur d’une table ronde qui réfléchira aux bienfaits d’une cohabitation faite « d’échanges réciproques » indépendamment des perspectives culturelles et religieuses différentes.

La famille est « promotrice du bien commun dans la ville, elle n’est donc pas un problème mais une ressource », soulignent les organisateurs.  L’objet de cette journée  est de montrer que la famille est « un lieu privilégié pour échanger des questions et des réponses, sur les problèmes et les ressources de la communauté civile » ; que les rapports « dans » et « entre » les familles ont un pouvoir de contagion sur la société environnante,  un espace pour « construire des réseaux de solidarité et faire des projets ciblés et communs ».

Brescia 2012 est le fruit d’un processus mais aussi d’une nouvelle étape d’un projet dont le temps fort sera un événement national à Rome, en mai 2013.

On y attend la participation de personnalités civiles et religieuses, dont l’évêque de Brescia Mgr Luciano Monari, l’imam de la communauté musulmane de la ville Amyn Hasmy et de tant d’autres imams et responsables des communautés musulmanes présentes dans le nord de l’Italie.