Italie : exposition des « sept péchés capitaux » de Jérôme Bosch

A Rome pour la première fois

Rome, (Zenit.org) | 1417 clics

Le  Cloître de Bramante, à Rome, accueille jusqu’au 2 juin 2013 l’exposition « Breughel. Merveilles de l’art flamand ». Parmi tous les chefs d’œuvres exposés, le tableau de  Jérôme Bosch : les « sept péchés capitaux », en provenance de la Geneva Fine Arts Foundation de Genève, en Suisse, exposé pour la première fois en Italie.

Cette œuvre est considérée comme une valeur ajoutée pour toute l’exposition, ouverte en décembre 2012. Les visiteurs peuvent y admirer les chefs-d’œuvre d’une dynastie d’un talent exceptionnel, active entre le XVI et le XVII siècle, et parcourir son histoire, par un tour d’horizon familial et expressif de plus de 150 ans.

L’exposition offre au public la possibilité de voir plus de 100 œuvres provenant d’importants musées nationaux et internationaux et de nombreuses et prestigieuses collections privées.

On y trouve des œuvres de peintres flamands gravitant autour du chef de file de la célèbre dynastie, Pieter Brueghel l’Ancien  (1525/1530 env. - 1569), qui a justement commencé sa carrière en s’inspirant des Sept péchés capitaux et qui considérait Bosch comme son « maître spirituel ». 

L’exposition Brueghel a enregistré jusqu’à ce jour plus de 70.000 visiteurs, franchissant le record des plus de 2.000 entrées par jour : un accueil qui dépasse le pronostic même des organisateurs, au plus fort de leurs atteintes.

Traduction d'Océane Le Gall