Italie: "Grande joie pour le pape en Grèce", dit le patriarche Bartholomaios Ier

Visite du patriarche en Italie méridionale

| 784 clics

ROME, Vendredi 23 mars 2001 (ZENIT.org)


- "Naturellement, je salue avec grande joie l´imminente visite de notre frère Jean-Paul II en Grèce et je souhaite qu´elle contribue au dialogue et à l´esprit de fraternité entre nos Eglises", c´est ce qu´a déclaré hier, à Reggio Calabria, Bartholomaios Ier. Des propos que rapportent aujourd´hui les media chrétiens en Italie.

Le patriarche œcuménique de Constantinople, Bartholomaios Ier, qui a visité les communautés catholiques du sud de l´Italie et de Sicile cette semaine, est attendu ce soir à Arcireale, en Sicile, pour une célébration œcuménique. Sont déjà rassemblés là-bas plus de 1.500 personnes pour le IVe congrès de l´Eglise de Sicile. Le patriarche achève un pèlerinage de quatre jours en Calabre, à l´enseigne de l´œcuménisme.

Le patriarche disait hier soir en Calabre, que la nécessité de l´unité entre les Eglises d´Orient et d´Occident est ressentie plus fortement en cette terre qu´en d´autres lieux, parce qu´elle porte encore les traces très anciennes de la civilisation gréco-byzantine et de la sainteté des nombreux moines et ascètes gréco-latins: un patrimoine commun de l´Eglise indivise du premier millénaire. Le vœu du patriarche? "Que le troisième millénaire chrétien ressemble au premier, lorsque l´Orient et l´Occident étaient unis, et non au deuxième, marqué par la division". Il soulignait l´importance de cet "œcuménisme de base" qui peut "contribuer à surmonter les obstacles qui s´opposent encore au rapprochement de nos Eglises".

L´archevêque de Reggio Calabria, Mgr Vittorio Mondello soulignait cet héritage commun de l´Italie méridionale: "La rencontre avec le patriarche, disait-il, fait goûter à l´avance l´allégresse de cette communion qui permettait à l´Eglise du Christ de respirer avec ses deux poumons d´Orient et d´Occident. Elle nous pousse à désirer plus ardemment le retour à la pleine unité". "Cette visite a enthousiasmé et a suscité le désir d´autres rencontres avec l´Orient chrétien orthodoxe", confiait-il aux journalistes.

Les baptisés ont participé avec ferveur aux rencontres, et aux célébrations œcuméniques, par exemple, à Catanzaro, Santa Severina, Vibo Valenzia, Gerace. "Une expérience très forte", commentait pour sa part le recteur du séminaire diocésain.

A Seminara, le patriarche a présidé à la pose de la première pierre d´une église orthodoxe, sur les pentes du mont Saint-Elie. L´église sera au service d´une petite communauté d´une centaine d´immigrés bulgares qui dépendent de Constantinople. Mgr Luciano Bux, évêque de Palmi a, en attendant, mis à leur disposition une église de Seminara.