Italie : hommage du pape au sénateur Emilio Colombo

Un "fervent catholique" s'est éteint

Rome, (Zenit.org) Océane Le Gall | 469 clics

Emilio Colombo, ancien Premier ministre italien et grand défenseur de l’intégration européenne, est décédé lundi à l’âge de 93 ans.

Dans un télégramme, envoyé en son nom par le cardinal Secrétaire d’Etat Tarcision Bertone, le pape François exprime ses condoléances à la famille du défunt, à ses proches et à tous ceux qui l’ont connu et estimé, saluant en lui la figure d’un « fervent catholique » et d’un « homme illustre », profondément « attaché aux institutions », qui a marqué l’histoire de la république italienne.

Emilio Colombo, nommé sénateur en 2003, est né en 1920 à Potenza, dans le sud du pays. Il a dirigé un gouvernement démocrate-chrétien de 1970 à 1972 et a été président du Parlement européen de 1977 à 1979. Il était le dernier membre survivant du parlement qui a rédigé la constitution d’après-guerre en Italie.

Dans son télégramme, le pape confie l’âme du défunt à la protection maternelle de Marie, et assure qu’il priera pour lui, puis bénit tous ses proches et ceux qui participeront à ses funérailles.