Italie : lancement d'une « Ecole pour les parents »

Aider les parents dans leur rôle d'éducateurs

| 1261 clics

ROME, lundi 1er octobre 2012 (ZENIT.org) –  La première « Ecole pour les parents » vient de voir le jour dans la région des Marches, en Italie, à l’initiative du mouvement italien du « Renouveau dans l’Esprit Saint » (RnS).

Mise en place avec le concours du Bureau national pour la pastorale de la famille de la conférence épiscopale italienne et le Forum des associations familiales, l’initiative, lancée vendredi 28 septembre, a pour but d’aider les parents dans leur rôle d’éducateurs, en les faisant se rencontrer, discuter et partager des expériences, autour de thèmes cruciaux qui leur permettent d’avoir et de transmettre « une vision juste de la vie ».

L’Ecole prévoit des parcours sur des sujets différents, dont le premier a eu lieu du 28 au 30 septembre à la Maison « Famille de Nazareth » de Lorette, sur le thème : « La famille dans la constitution, Droits et devoirs ».

Le programme était articulé en 8 rencontres animées entre autres par  l’assesseur de la Région des Marches, Luca Marconi, chargé du Soutien à la famille, et Dario Sacchini, membre du conseil national du Renouveau dans l’Esprit chargé de la famille et chercheur en bioéthique à l’université catholique du Sacré-Cœur à Milan.

Les sept autres rencontres s’étaleront entre les mois d’octobre 2012 et juin 2013, et toucheront à des aspects incontournables de la vie familiale et parentale comme : les phases évolutives de l’enfant, notamment l’adolescence et les incompréhensions qui peuvent en découler ; la dynamique de l’échange et de l’affrontement entre parents et enfants ; la communication au sein de la famille ; l’éducation à des modes de vie dans le cycle vital de la personne et de la famille ; les relations entre la famille et la société.

En pleine crise de l’éducation, l’Ecole pour les parents proposée par le RnS est vue par le président national, Salvatore Martinez, comme une opportunité pour redonner à l’institution familiale sa primauté sociale et ecclésiale.

« On ne peut construire une communauté humaine plus juste et une société moderne plus solidaire, sans des modèles de vie de couple, de vie parentale et familiale, adéquats », affirme-t-il. « L’humain, une bonne vie, le bien commun, se forment et se réforment dans la vie domestique ».

 Mais pour cela, pense-t-il, « il faut remettre la main à la charrue et se remettre à cultiver le champs des relations intergénérationnelles qui ont été négligées ou altérées par des styles de vie déshumanisantes, parfois confiés à la bonne volonté de jeunes couples abandonnés à eux-mêmes, non préparés face à la complexité d’une époque comme la nôtre ».

« Qui engendre des enfants, engendre l’avenir », poursuit-il, « mais il faut une vision adéquate de la vie, pour que l’espérance ne meurt jamais et que la famille n’implose entre contradictions et  fuites de la réalité ».

Cette Ecole pour les parents est une réponse concrète, un geste d’amitié ouvert à tous, une pédagogie faite d’expériences et connaissances que le RnS soumet à l’attention du pays, à la lumière des orientations pastorales des évêques pour la décennie en cours.

Ses fondateurs souhaitent que le format proposé à Lorette puisse être repris dans d’autres régions d’Italie.