Italie : le pape reçoit le président du Conseil

L'apport de la famille et de l'Eglise

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 460 clics

Le pape François a reçu le président du Conseil des ministres de la République italienne Enrico Letta ce matin, jeudi 4 juillet, en visite privée au Vatican. C'était leur première rencontre depuis la nomination d'Enrico Letta en avril dernier.

Les échanges ont notamment souligné « l'apport effectif continu fourni par les familles italiennes et les institutions de l'Eglise à la stabilité du pays ». 

Après l'audience pontificale, M. Letta a rencontré le cardinal Tarcisio Bertone, secrétaire d'Etat, accompagné de Mgr Dominique Mamberti, secrétaire pour les rapports avec les Etats.

Selon un communiqué du Saint-Siège, les entretiens « cordiaux » ont évoqué « la situation sociale et les principales épreuves que les citoyens et les institutions d'Italie et de l'Union européenne sont en train d'affronter », en particulier « l'adoption de mesures qui créent et protègent l'emploi, surtout des jeunes ».

Les parties ont reconnu « l'apport effectif continu fourni par les familles italiennes et les institutions de l'Eglise à la stabilité du pays », poursuit la note : elles ont redit en ce sens leur volonté de « poursuivre leur collaboration réciproque pour le progrès de la Nation italienne et pour le bien de la communauté internationale ».

Les échanges ont également abordé « certains thèmes de politique internationale », avec une attention « préoccupée » pour « l'évolution du contexte civil et institutionnel des pays appartenant  à la zone méditerranéenne et moyen-orientale », notammnet Israël, la Syrie, l'Egypte.

L'entretien a duré une trentaine de minutes. Le président du Conseil a offert au pape un chapelet en bois dolivier rapporté récemment de Terre Sainte et un livre de 1571 renfermant les sermons de Saint Thomas et le pape a offert au président un stylo rappelant la forme des colonnes torsadées du baldaquin de Bernini, dans la basilique Saint-Pierre. "Toute signature est exigente", a dit le président Letta, faisant sourire le pape.

M. Letta était accompagné de sa femme, Gianna Fregonara, journaliste, et du sous-secrétaire à la présidence du Conseil, Filippo Patroni Griffi.