Italie: Mgr Parolin bénit un centre pour sans-abri à Venise

"Le devoir d'aimer le Christ dans les petits et dans les pauvres"

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 400 clics

Si le chrétien doit « aimer et servir [le Christ] chaque jour dans la fidélité à ses engagements personnels », il doit aussi « l’aimer et le servir dans les petits et dans les pauvres », souligne Mgr Parolin.

Mgr Pietro Parolin, Secrétaire d’Etat du Saint-Siège, a béni des locaux d’accueil de Caritas Venise, pour sans-abri, actuellement en construction à Marghera, hier, 5 février 2014.

Il était invité par l’archevêque de Venise, Mgr Francesco Moraglia, qui a voulu ce lieu comme « témoignage de charité en conclusion de l'année de la foi ». La cérémonie a eu lieu en présence des autorités locales et de l’Eglise vénitienne.

L’œuvre caritative, sous la protection de saint Joseph, recevra le nom d’« Auberge pape François » (“Dormitorio-Mensa papa Francesco”). Les locaux, de 450m², pourront accueillir 24 personnes pour la nuit, le petit déjeuner et le dîner.

« S’il est vrai que nous devons aimer et servir [le Christ] chaque jour dans la fidélité à nos engagements personnels et à la responsabilité qui en dérive, il est aussi vrai que nous devons l’aimer et le servir surtout dans les petits et dans les pauvres que nous rencontrons chaque jour sur notre chemin et avec lesquels il s’identifie », a déclaré Mgr Parolin lors de la cérémonie.

« Chacun est appelé à donner sa contribution afin que l’amour avec lequel nous sommes aimés par Dieu depuis toujours et pour toujours, devienne activité de la vie, force de service, conscience de la responsabilité », a-t-il ajouté.

Selon l’agence de presse italienne Asca, le P. Dino Pistolato, vicaire épiscopal et directeur de la Caritas diocésaine, a expliqué que le centre se voulait « répondre à un besoin : donner un toit à qui l’a perdu, ainsi que des repas pour affronter le quotidien ».

Pour Mgr Parolin, Marghera n’est pas seulement un centre de services pour satisfaire les besoins de base, mais « un témoignage vivant de ce que les chrétiens et l’Eglise de Venise sont possédés par l’amour du Christ ».

Les hôtes de la structure – pour le moment limités aux hommes – seront accueillis et logés pour une période de 15 jours, renouvelables.