Italie: pour les soldats tués en mission de paix

Des militaires italiens à la messe et à l'angélus

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 493 clics

Plus de 100.000 personnes ont prié en silence pour les soldats tués en mission, à la demande du pape François, ce 2 juin 2013, lors de l’angélus de midi place Saint-Pierre.

Le pape a en effet rendu hommage aux soldats tués en mission, qui essaient de « promouvoir la réconciliation et la paix » dans les pays où « tant de sang fraternel est encore répandu, dans des guerres qui sont toujours une folie ».

« Tout se perd avec la guerre. Tout se gagne avec la paix », a ajouté le pape, citant implicitement la fameuse phrase de Pie XII. Il a appelé à prier « pour les morts, les blessés et leurs familles ».

Joignant le geste à la parole, il a demandé à la foule de prier « en silence » à cette intention. Un grand silence recueilli s’est fait place Saint-Pierre, où les mains se sont jointes et les yeux se sont fermés, à l’exemple du pape.

Ce matin, le pape François a célébré la messe dominicale avec 13 militaires italiens blessés lors de manœuvres et 55 parents de 24 soldats récemment tués en mission, en la chapelle de la Maison Sainte-Marthe, à l’initiative de l’Ordinariat militaire italien.

Cette célébration, qui avait pour but de faire mémoire des personnes tuées et blessées pour la cause de la paix, prend place dans le cadre de la Fête nationale italienne.

A la fin de la messe, les participants ont récité la "Prière pour l’Italie", composée par le bienheureux Jean-Paul II (1994). Puis le pape François a salué un par un toutes les personnes présentes, « avec grande cordialité et affection », note un communiqué du Saint-Siège.