Italie : XIXème Congrès œcuménique international de spiritualité orthodoxe

Au monastère de Bose du 7 au 10 septembre

| 1633 clics

ROME, Vendredi 2 septembre 2011 (ZENIT.org) – Affronter le thème fondamental de l’unité de l’Écriture sainte et de l’exégèse dans l’Esprit, de la Parole de Dieu et de la vie spirituelle, qui parcourt toute la tradition des Églises d’Orient, dans des modes et des formes diverses par rapport à l’Occident, mais avec une forte convergence sur la réalité pneumatique de l’Écriture : voilà l’objectif que se donne le XIXème congrès œcuménique international de spiritualité orthodoxe. Celui-ci se tiendra à Bose, en Italie, du 7 au 10 septembre.

Le congrès,qui rassemble certains des meilleurs biblistes et des experts des différentes Églises orthodoxes, est ouvert à tous. Toutes les interventions seront traduites simultanément en italien, grec, russe, français et anglais.

La rencontrese concentrera sur trois moment principaux. Le premier, à l'herméneutiques de la Bible élaborées par les Pères de l’Église ; le deuxième sur la dimension ecclésiale de la Parole de Dieu. On réfléchira non seulement sur la tradition du passé, mais aussi sur l’aujourd’hui des différentes Églises : de la célébration liturgique à l’importance de la Bible pour la théologie orthodoxe, du rapport entre exégèse historico-critique et lecture ecclésiale de la Bible à celui entre exégèse et vie spirituelle.

Le troisième moment explorera la réalité de la présence de l’Écriture dans l’expérience des croyants, notamment grâce au témoignage du monachisme contemporain : comment l’Écriture modèle-t-elle la vie spirituelle ? Comment inspire-t-elle les décisions (personnelles et communautaires) ? Comment l’Écriture interroge-t-elle la vie ? Comment la vie interroge-t-elle l’Écriture ?

Le prieur de Bose, Enzo Bianchiet le métropolite Chrysostomos de Messenia (Église orthodoxe de Grèce), ouvriront le congrès. Ce dernier interviendra sur le thème de « la Bible dans la célébration liturgique ».

Les conférences du métropolite Elpidophoros de Bursa du patriarcat de Constantinople (La Sainte Écriture dans la vie spirituelle) et du métropolite Hilarion de Volokolamsk, président du département pour les relations extérieures du patriarcat de Moscou (L’importance de la Bible pour la théologie orthodoxe) concluront les travaux.

Par ailleurs interviendront les métropolites Georges du Mont-Liban et Paul d’Alep (patriarcat d’Antioche), les évêques Kliment de Krasnoslobodsk et Seraphim de Sendai (patriarcat de Moscou), l’archevêque Oleksandr de Perejaslav-Khmel'nyc'kyj (Église orthodoxe ukrainienne, patriarcat de Moscou), les évêques Porfirije de Jegar (Église orthodoxe serbe), Boris d’Agatonitsa et Grégoire de Veliko Tarnovo (Église orthodoxe bulgare).

Seront également attendues les interventions du cardinal Angelo Sodano, doyen du Sacré Collège, du cardinal Achille Silvestrini, président émérite de la Congrégation pour les Églises orientales, celle de l’évêque de Pistoia (Italie), Mansueto Bianchi, président de la Commission pour l’œcuménisme et le dialogue interreligieux de la CEI.

Les organisateurs soulignent la participation de nombreux moines et moniales provenant de monastères orthodoxes (Grèce, Russie, Bulgarie, Roumanie, Mont Sinaï, Arménie, États-Unis), catholiques et réformés (Belgique, France, Italie, Suisse, Hongrie).

Une section tout entière du congrès sera consacrée à la Bible dans l’expérience monastique aujourd’hui.

Pour plus de détails: http://www.monasterodibose.fr/