« J’ai retrouvé la parole », raconte le cardinal Marchisano

| 1389 clics

ROME, Dimanche 10 avril 2005 (ZENIT.org) – Un autre témoignage a été repris par les media italiens quasi en direct, samedi soir à Saint-Pierre. Il s’agit de celui du cardinal Francesco Marchisano, archiprêtre de la basilique vaticane. C’est à lui que revenait de présider, à 17 h, à Saint-Pierre, en présence des fidèles de la Cité du Vatican, la messe du second jour des « Novemdiales » , des neuf jours de prière pour le souverain pontife, à partir de ses funérailles.



Dans son homélie, le cardinal a témoigné qu’il avait perdu l’usage de la parole. « Il y a cinq ans, disait-il, j’ai été opéré à la carotide. Après l’intervention, je me suis réveillé muet à cause d’une erreur des médecins. Quelques jours après, le pape Wojtyla m’a invité à déjeuner. Il était très attentif à recueillir péniblement ce que je cherchais à dire avec une grande difficulté. A la fin, il s’est levé. Il s’est approché de moi et il m’a caressé longuement, du côté de la carotide en me disant: « Ne t’inquiète pas, tu guériras vite, le Seigneur t’aidera à retrouver la parole ». »

« Moi, continuait le cardinal, ému, je l’ai embrassé fort, comme un père, et il s’en est ému à son tour et m’a dit: « Merci ! ». »

Dans son homélie, le cardinal Marchisano a ainsi évoqué sa longue amitié avec Karol Wojtyla, commencée en 1962, lorsque le futur Jean-Paul II était évêque auxiliaire de Cracovie. « Il a toujours été très fraternel avec moi. Le Seigneur m’a accordé la grâce de connaître le pape de très près ».