"J'espère signer la paix avec Israël avec ce stylo"

Le pape François reçoit le président Mahmoud Abbas

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian, Rocio Lancho Garcia | 1010 clics

"J'espère signer la paix avec Israël avec ce stylo", déclare le président palestinien Mahmoud Abbas, qui a été reçu au Vatican par le pape François, ce 17 octobre 2013, dans la bibliothèque du Vatican.

Le Saint-Siège souhaite pour sa part des « décisions courageuses et déterminées afin de promouvoir la paix ».

Invitation en Terre Sainte

C'était la première rencontre du président et du pape depuis l’élection du 13 mars dernier. L’entretien a duré une trentaine de minutes - avec l'aide d'un interprète. Le président Abbas a invité le pape en Terre Sainte. 

Le président israélien Shimon Peres avait invité le pape François en Israël lors de sa visite au Vatican, le 30 avril (cf. Zenit du 30 avril 2013). 

Le Saint-Siège parle d'« Etat de Palestine » depuis que la Palestine est devenue un "Etat Observateur non membre" de l'UNESCO, le 29 novembre 2012.

Décisions courageuses

En recevant le stylo offert par le pape François, Mahmoud Abbas a déclaré : « J'espère que je signerai des accords de paix avec Israël avec ce stylo ». Le pape a répondu: « Bientôt, bientôt ».

Les discussions « cordiales » ont évoqué la situation au Moyen-Orient, en particulier « le rétablissement des négociations entre Israéliens et Palestiniens », dit le Saint-Siège alors que les négociations de paix ont repris à Jérusalem après presque trois années de paralysie.

Le Saint-Siège et la Palestine souhaitent, dit le communiqué, que ce processus « porte des fruits et permette de trouver une solution juste et durable au conflit, un objectif de plus en plus nécessaire et urgent », et que l'on prenne « des décisions courageuses et déterminées pour promouvoir la paix, avec le soutien de la communauté internationale ».

Quant à la situation en Syrie, elle suscite l'inquiétude, mais l'on espère que « le dialogue et la réconciliation l'emportent sur la logique de la violence ».

La contribution des chrétiens

« L'importante contribution que les communautés chrétiennes dans les Territoires palestiniens, et au Moyen-Orient offrent pour le bien commun de la société » a été soulignée.

Enfin, les relations bilatérales progressent vers « l'élaboration d'un accord global sur (...) la vie et de l'activité de l'Eglise catholique en Palestine ».

La « Commission bilatérale du Saint-Siège et de l'État de Palestine » vient de publier une « déclaration conjointe », à l’issue de sa réunion, au Vatican, le 27 septembre (cf. Zenit du 27 septembre 2013).

Le président palestinien a offert au pape un tableau représentant Bethléem et un exemplaire de la première Bible imprimée en Palestine.

Mahmoud Abbas était accompagné d’une délégation de 13 personnes, dont deux femmes, le maire de Bethléem, Mme Vera Baboun, et l'ambassadrice palestinienne en Italie, Mme Mai Al Kaila.

Le président et sa délégation ont également rencontré Mgr Dominique Mamberti, secrétaire pour les relations avec les Etats, comme à chacun de ses passages au Vatican.

Rappelons que Mahmoud Abbas et le pape Benoît XVI se sont rencontrés six fois, la dernière fois il y a moins d’un an, au Vatican (cf. Zenit du 17 décembre 2012). Il avait déjà été question de la priorité de faire aboutir le processus de paix.