J. Navarro Valls à Milan : "Le pape va bien, sinon je ne serais pas ici"

| 722 clics

CITE DU VATICAN, Mardi 26 mars 2002 (ZENIT.org) - "Le pape va bien, sinon je ne serais pas ici" a affirmé hier, lundi 25 mars le porte-parole du Saint-Siège, M. Joaquin Navarro-Valls, depuis Milan. La condition physique du pape "est bonne" disait M. Navarro-Valls.



Le pape Jean-Paul II a en effet présidé, dimanche 24 mars, la célébration des Rameaux et de la Passion, mais c´est le cardinal Ruini qui a célébré la liturgie eucharistique. Du "jamais vu" soulignait hier le "Corriere della Sera". Mais le pape a donné la bénédiction "debout".

En effet, à la suite de la retraite de début de carême au cours de laquelle le pape a "forcé" sur son genou droit en s´imposant de longues stations à genoux pendant les prédications, Jean-Paul II a souffert d´une sévère crise d´arthrose et les médecins lui ont conseillé de se ménager, en particulier en vue du "marathon" que représentent les célébrations du triduum pascal.

M. Navarro Valls s´est éloigné de Rome hier pour présenter à Milan le nouveau livre de Vittorio Messori "Conversion - Une histoire personnelle" ("Conversione - Una storia personnale") sur l´expérience spirituelle de l´éditeur italien Leonardo Mondadori, petit fils du fondateur de la maison d´édition milanaise.

Rappelons que jusqu´à Paul VI, les papes ne "célébraient" pas les messes pontificales, mais y "assistaient", les "présidaient", ce qui représente une bonne économie de forces. C´est ce qu´à fait Jean-Paul II dimanche, et ce n´est donc pas dans ce sens une nouveauté.

Paul VI a voulu "célébrer" comme évêque de Rome comme il le faisait comme évêque à Milan.

Il est déjà arrivé, comme par exemple lors de la célébration de la messe des cendres ces dernières années à Sainte-Sabine, que le pape "préside" la messe mais qu´elle soit célébrée par un cardinal, en l´occurrence, le cardinal Jozef Tomko, titulaire de la basilique.

Pour économiser ses forces, Jean-Paul II utilise désormais une plate-forme mobile dans ses déplacements dans la salle Paul VI ou pour parcourir la longueur de la nef de la basilique Saint-Pierre.