Japon : le pape prie pour les victimes et leurs proches

Benoît XVI fait parvenir un télégramme à l’Eglise du Japon

| 1785 clics

ROME, Dimanche 13 mars 2011 (ZENIT.org) - Benoît XVI a redit sa « proximité spirituelle » aux Japonais qui font actuellement face, « avec dignité et courage », aux conséquences du terrible tremblement de terre qui a fait, selon un dernier bilan provisoire, plus d'un millier de victimes. 

Au cours de la prière de l'Angélus, que le pape a récitée ce dimanche place Saint-Pierre, Benoît XVI a évoqué « les images du tremblement de terre tragique et du tsunami qui a suivi au Japon » et qui « nous ont tous fortement impressionnés ». 

« Je désire renouveler ma proximité spirituelle aux chères populations de ce pays qui, avec dignité et courage, font face aux conséquences de ces catastrophes », a-t-il ajouté. « Je prie pour les victimes et pour leurs proches, et pour tous ceux qui souffrent à cause de ces événements terribles ». 

Dans son appel adressé en italien, Benoît XVI a aussi souhaité encourager « tous ceux qui, avec une rapidité louable, s'engagent pour porter secours ». 

« Restons unis dans la prière. Le Seigneur est proche de nous ! », a-t-il exhorté. 

La profonde tristesse de Benoît XVI 

La veille, samedi 12 mars, le pape avait adressé un télégramme au président de la Conférence des évêques du Japon, Mgr Leo Jun Ikenaga, dans lequel il faisait part de sa profonde tristesse pour « les conséquences soudaines et tragiques du grave tremblement de terre et du tsunami qui ont frappé les régions de la côte Nord-est du Japon ». 

Dans ce télégramme en anglais, signé du cardinal Tarcisio Bertone, secrétaire d'Etat, Benoît XVI assurait de « sa proximité » tous ceux « qui sont dans la peine en ce moment difficile ». Il affirmait prier « pour ceux qui sont décédés » et exprimsait « sa solidarité dans la prière à tous ceux qui participent au sauvetage, au soulagement et soutien aux victimes de cette catastrophe ».