Je n'oublierai jamais ce 21 septembre : j'avais 17 ans

Confidence du pape François aux jeunes

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 1273 clics

"Je vous demande de vous rebeller contre cette  culture du provisoire" de ceux qui "croient que vous n'êtes pas capables de responsabilité": pour la seconde fois le pape invite les jeunes à mettre la révolution dans la société. Et il leur confie la joie de son propre appel, quand il avait 17 ans.

Il a lancé cet appel lors de sa rencontre avec les jeunes bénévoles de la JMJ de RIO qui l'attendaient ce samedi 28 juillet, à 17 h 30 (22 h 30 à Rome) au "Pavillon 4" du palais des Congrès de Rio, ce dimanche après midi.

Sur le ton de la confidence, le pape leur a avoué sa joie profonde: "Je n’oublierai jamais ce 21 septembre – j’avais 17 ans – quand, après m’être arrêté dans l’église de San José de Flores pour me confesser, j’ai senti pour la première fois que Dieu m’appelait. N’ayez pas peur de ce que Dieu vous demande ! Ça vaut la peine de dire « oui » à Dieu. En lui, il y a la joie !"

C'est pourquoi le pape a exhorté les jeunes à aller à contre courant, soulignant qu'il n'est pas "à la mode" de faire de choix définitifs. Or, a-t-il dit, "Dieu appelle à des choix définitifs", et répondre à sa vocation c'est "marcher vers la réalisation heureuse de soi-même."

"Certains sont appelés à fonder une famille par le sacrement du mariage", d'autre dans le sacerdoce pu la vie religieuse contemplative ou apostolique, continué le pape, mais ce qu'il leur demande c'est ""d'être révolutionnaires", "d'aller à contre-courant!", de se "rebeller contre cette  culture du provisoire qui croit que vous n'êtes pas capables de responsabilité".

Il a ajouté cet appel à la confiance: "Le Seigneur vous fera comprendre la voie, comme le jeune Samuel qui, avec l'aide d'Elie a répondu à la voix (…). Demandez au Seigneur: que veux tu que je fasse?"

Le pape les a remercié de leur service soulignant que, comme des "Jean Baptiste", ils ont préparé le chemin du Seigneur dans le coeur des jeunes du monde vendu à Rio. Ils environ environ 60 000 à rendre dcd service, certains depuis des semaines, voire des mois.

"Vous avez découvert qu'il y a plus de joie à donner qu'à recevoir",a ajouté le pape qui leur a recommandé: "Soyez toujours généreux avec Dieu et avec les autres"

Puis il leur a fait cette recommandation: "N'oubliez pas tout ce que vous avez vécu ici."

Il a ajouté: "Vous pouvez toujours compter sur mes prières et je sais que je peux compter sur vos prière."

Il a conclu en leur demandant de prier "avec amour" un Ave Maria, avant de leur donner sa bénédiction. Puis il est revenu au micro: "Une dernière chose: priez pour moi."

Parmi les jeunes qui ont remercié le pape d'être au milieu d'eux, une jeune de Pologne qui l'a particulièrement remercié d'avoir choisi Cracovie pour la prochaine JMJ en 2016. Elle lui a remis un t-shirt portant au dos son nom en polonais: "Papież Franciszek"