"Je vais avec Dieu qui est si bon"

Les dernières paroles de don Secondo Pollo

Rome, (Zenit.org) Franz Le Guen | 1166 clics

Le bienheureux Secondo Pollo (1908-1941), prêtre dioécésain italien, est inscrit le 26 décembre au martyrologe romain : il est mort après avoir célébré Noël avec les Chasseurs alpins en mission au Monténégro.

Don Secondo Pollo, prêtre de Verceil, avait été ordonné prêtre en 1931, à 23 ans, il mourra après 10 ans de ministère sacerdotal, à 33 ans.

Il avait étudié à Rome au Séminaire Lombard, près de Sainte-Marie-Majeure, et il y avait obtenu son doctorat en philosophie (à l’« Angelicum », chez les Dominicains) et en théologie (à la « Grégorienne », chez les Jésuites).

Il fut ensuite directeur spirituel, aumônier d’une école et de la prison, économe d’une paroisse, délégué de l’Action catholique. Puis il devint professeur au petit (1931-1936) puis au grand séminaire (1936-1940), assistant diocésain de la jeunesse masculine de l’Action catholique.

Enfin, pendant la guerre, il fut aumônier des Chasseurs alpins. Il fêtait Noël dans le Monténégro avec son bataillon. Le 26 décembre, lors d’une opération, il se rendit au secours d’un blessé, il fut lui-même touché à mort et rendit le dernier soupir en disant: “Je vais avec Dieu qui est si bon”. Il portait sur lui le Saint-Sacrement et les saintes huiles, pour secourir les soldats.