Jean-Paul II à "Roma III": L´entraînement à la recherche de la vérité

Le pape inaugure l´année académique

| 868 clics

CITE DU VATICAN, Jeudi 31 janvier 2002 (ZENIT.org) - Pour la première fois, le pape Jean-Paul II a inauguré l´année académique d´une université non-ecclésiastique, ce matin, à l´occasion du dixième anniversaire de l´Université de Roma III. "Ouvrez la culture à la foi", disait le pape en invitant les étudiants et enseignants à faire de l´université un lieu "d´entraînement à la recherche de la vérité".



"Roma III" comptait 7.000 étudiants en 1992 et en accueille aujourd´hui 31.000. Après le discours d´introduction du Recteur, M. Guido Fabiani, et celui d´un délégué des étudiants - insistant sur l´importance de la "formation à la paix" à l´université -, le pape Jean-Paul II a prononcé son discours dans le grand amphithéâtre comble. Le discours de Mme Letizia Moratti, ministre de l´Instruction publique a conclu la rencontre.

"La tâche essentielle de l´université, disait le pape, est d´être un lieu d´entraînement à la recherche de la vérité, des vérités les plus simples comme celles concernant les éléments matériels et les êtres vivants, jusqu´aux vérités plus articulées comme celles concernant les lois de la conscience, de la vie en société, de l´usage de la science, et finalement jusqu´aux vérités plus profondes comme celles concernant le sens de l´agir humain, et les valeurs qui animent l´activité individuelle et communautaire".

Pour être des chaires crédibles de la vérité, les Universités, continuait le pape, doivent cultiver des valeurs comme: l´honnêteté intellectuelle par laquelle on distingue le vrai du faux, le tout de la partie et la fin du moyen. Ainsi l´université peut-être, disait en substance Jean-Paul II, une culture au service de l´homme, un culture en dialogue avec les cultures de la terre.

Le pape invitait à promouvoir le dialogue de la foi et de la science: "Pourquoi, demandait Jean-Paul II, avoir peur d´ouvrir la connaissance à la culture de la foi? La passion et la rigueur de la recherche n´ont rien à perdre dans le dialogue de sagesse avec les valeurs qui se trouvent dans la religion. Est-ce que ce n´est pas de cette osmose qu´a jailli cet humanisme dont est fière à juste titre notre Europe qui tend aujourd´hui vers de nouveaux objectifs culturels et économiques?"

A une semaine de la Journée de prière pour la paix à Assise, le pape a souligné que cette rencontre constituait un exemple de l´esprit religieux authentique promoteur d´un dialogue sincère.

Le Recteur de l´université a saisi l´occasion pour annoncer la création de cinq bourses d´études pour des étudiants de pays en voie de développement. Un signe voulu par l´université, symbolisé par le don d´une précieuse mappemonde offerte à Jean-Paul II.