Jean-Paul II accueille le "flambeau bénédictin" de la paix

Sa course partie des Etats-Unis s´achève à Nursie le 20 mars

| 812 clics

CITE DU VATICAN, Mercredi 13 mars 2002 (ZENIT.org) - Jean-Paul II a salué le "flambeau bénédictin" de la paix, venu des Etats-Unis, en route vers Nursie, et apporté à l´audience par quelque 200 pèlerins.



"J´adresse une salutation cordiale, disait le pape, aux pèlerins de langue italienne, en particulier aux plus de 200 fidèles qui portent le "flambeau bénédictin" de la paix et sont accompagnés par Mgr Riccardo Fontana, archevêque de Spolète-Nursie".

"Il est parti cette année des Etats-Unis, rappelait le pape, après avoir été allumé par le cardinal Edward Egan, archevêque de New York. Comem signe symbolique de la paix, ce flambeau, ajoutait le pape, s´arrête aujourd´hui aux tombeaux des Apôtres et continuera vers Nursie. Chers mais, je fais des voeux pour que cette initiative suggestive suscite chez tous un généreux engagement de solidarité et de paix".

Rappelons que la devise bénédictine est "Pax" et que cette année, le pèlerinage du flambeau bénédictin est parti des États-Unis pour arriver à Nursie à l´occasion de la célébration du 21 mars, fête de saint Benoît (au calendrier général, le 11 juillet).

"La Délégation bénédictine, indiquait un communiqué, apporte une proposition de paix et de fraternité, sous le signe de la tradition millénaire des moines, où les fils de saint Benoît allèrent porter dans le passé leur contribution de foi et de culture".

"Cette année, à travers le premier pèlerinage du Flambeau bénédictin au cours du troisième millénaire, on a voulu que la délégation aille aux USA, d´où viennent les moines, et qui est un pays victime du terrorisme. Allumer à New York le Flambeau bénédictin devient donc l´équivalent d´une forte proposition de paix et donne du relief aux valeurs dont l´initiative est le signe".

Le 6 mars, le Flambeau est parti de l´Abbaye de Saint-Meinrad, dans l´État de l´Indiana. L´abbé Lambert Reilly a allumé le Flambeau en présence de l´archevêque d´Indianapolis, Mgr Daniel Buehclein, OSB, et de la délégation italienne dont font partie l´abbé de Nursie.

Le Flambeau a été ensuite porté d´Indianapolis à New York, à l´ambassade du Saint-Siège aux Nations Unies, où il a été accueilli par Mgr Renato Martino, observateur permanent du Saint-Siège. Le 10 mars, il a été béni par le cardinal Egan.

Le 20 mars, le flambeau s´arrêtera à Nursie, et le 21 mars, aura lieu la célébration eucharistique solennelle dans la basilique de Saint-Benoît, en présence des autorités religieuses du monde bénédictin ainsi que des autorités politiques italiennes.