Jean-Paul II demande instamment de prier pour la paix dans le monde

Le pape évoque le 11 septembre 2001 et ses conséquences

| 945 clics

CITE DU VATICAN, Mercredi 29 octobre 2003 (ZENIT.org) – Jean Paul II a invité les fidèles à prier pour la paix dans le monde, lors de l’audience générale de ce mercredi. Le pape a évoqué les attentats qui ont frappé les Etats-Unis le 11 septembre 2001 et leurs conséquences.



L'audience générale de ce mercredi s'est est tenue dans deux lieux différents à cause du mauvais temps. Le pape a salué les pèlerins dans la basilique Saint-Pierre avant de prononcer puis de faire lire sa catéchèse dans la Salle Paul VI. Les quelque 16.000 pèlerins présents n’auraient pas pu trouver de place dans la seule basilique ni la seule salle Paul VI.

Le pape semblait s’être relativement remis de la semaine éreintante de ses XXV ans de pontificat: il a présidé en moins d’une semaine une dizaine d’heures de célébrations et d’audiences publiques, sans compter les audiences privées.

Jean-Paul II a rappelé les deux intentions de prière de l’année du rosaire qui s’achève avec le mois d’octobre: la paix et la famille.

« Le XXIe siècle, né sous le signe de la grande réconciliation jubilaire, a malheureusement hérité du passé de nombreux foyers de guerre et de violence toujours actifs », déplorait le pape.

« Les déconcertants attentats du 11 septembre 2001 et tout ce qui s'est passé ensuite dans le monde ont augmenté la tension au niveau planétaire », constatait Jean-Paul II.

« Devant ces situations préoccupantes », le pape exhortait les fidèles à prier le chapelet pour « implorer de Dieu le don de la paix, par l'intercession de Marie ».

« A la Vierge, nous demandons la force nécessaire pour être des artisans de paix, à commencer par notre vie quotidienne en famille », insistait Jean-Paul II, reliant ainsi les deux grandes intentions de prière de l’année.

« La famille, disait-il, devrait représenter le premier contexte dans lequel la paix du Christ soit accueillie, cultivée et gardée ». C’est pourquoi le pape concluait en invoquant la protection de la Vierge pour les familles et son intercession pour la paix du monde.