Jean-Paul II invite à une "nouvelle évangélisation de la douleur"

Sanctifier le monde de la santé et promouvoir la culture de la vie

| 1336 clics

CITE DU VATICAN, Jeudi 2 mai 2002 (ZENIT.org) - Jean-Paul II appelle les fidèles travaillant dans le monde de la santé à une "nouvelle évangélisation de la douleur".



Jean-Paul II a en effet reçu les membres du conseil pontifical pour la pastorale du monde de la santé à l´occasion de l´assemblée plénière de ce dicastère, qui compte 17 ans d´activité et prépare un plan de travail pour les cinq années à venir. Le thème de la rencontre est : "Le visage du Christ souffrant et glorieux".

Sanctifier, par l´Evangile, le monde de la santé et promouvoir la culture de la vie face au développement de la bio-médecine: ce sont les deux axes du discours de Jean-Paul II: C´est ce que le pape a appelé une "nouvelle évangélisation de la douleur".

Le pape a invité à approcher l´univers de la maladie en regardant l´homme et son destin à la lumière du message évangélique.

A propos de la présence des chrétiens en milieux hospitaliers, le pape soulignait les défis: à la fois "le nombre décroissant des religieuses engagées dans ce milieu, la tâche peu aisée des aumôniers d´hôpitaux, la difficulté à organiser au niveau des Eglises locales une pastorale de la santé adéquate et incisive, et l´approche du personnel sanitaire, qui n´est pas toujours en harmonie avec les orientations chrétiennes".

Mais le pape encourageait pourtant l´engagement des Chrétiens en particulier dans les "sciences de la vie" qui ont fait des progrès vertigineux ces dernières années, avec leurs espérances et leurs inconnues. C´est pourquoi le pape invitait à combattre une "culture de la mort", moderne, et prête à piétiner l´homme au nom de l´intérêt.

"Si, dans le domaine de la médecine, disait le pape, et de la recherche biomédicale, les hommes se laissent conditionner par des choix égoïstes et par des ambitions prométhéennes, il sera inévitable que la dignité humaine et la vie même soient dangereusement menacées. Si, au contraire, le travail dans cet important secteur de la santé, est marqué par la "culture de la vie", sous la direction de la conscience droite, l´homme trouvera des réponses valides à ses attentes les plus profondes".