Jean-Paul II invite les nouveaux évêques à être des saints

Douze ordinations à Saint-Pierre pour l’Epiphanie

| 338 clics

CITE DU VATICAN, Lundi 6 janvier 2003 (ZENIT.org) – Jean-Paul II invite les nouveaux évêques à être des saints.



Ce lundi 6 janvier, en la fête de l'Epiphanie, Jean-Paul II a selon la Tradition, conféré l'ordination épiscopale à douze prêtres en la basilique Saint-Pierre.

Quatre ordinations concernent les Eglises orientales catholiques (en Iraq, en Syrie, en Ukraine et en Slovaquie), trois ordinations concernent des évêques au service de la curie romaine. On remarque aussi un Africain francophone, du Bénin, un Coréen, et un Vietnamien.

Le cardinal Giovanni Baptista Re, préfet de la congrégation pour les évêques, a présenté les ordinands à Jean-Paul II et aux fidèles présents à la célébration.

Selon le rituel des ordinations épiscopales, le pape leur a ensuite imposé les mains. Puis l’Evangéliaire a été posé sur leur tête, en signe de leur mission de vivre et d’enseigner l’Evangile.

Après l’onction d’huile, les 12 évêques ont reçu les insignes de leur charge: l’anneau, la mitre et la crosse ou bâton pastoral, symboles respectifs de fidélité, de sainteté et de leur ministère de pasteurs.

Dans son homélie, Jean-Paul II a appelé chacun des ordinands par son nom et il a salué les communautés auxquelles ils sont envoyés .

Il leur a donné ces consignes: “Faites resplendir aux yeux du troupeau qui vous est confié la beauté de l’Evangile, concentré de la charité divine. Offrez à tout le peuple chrétien un témoignage clair de sainteté. Soyez toujours une épiphanie du Christ et de son amour miséricordieux. Que rien ne vous empêche de mener à bien cette mission”.

Evoquant leur ordination sacerdotale, Jean-Paul II ajoutait: “Au Seigneur, vous n’avez donné ni or, ni encens, ni myrrhe, mais votre vie même. Maintenant le Christ vous demande de renouveler cette offrande pour assumer dans l’Eglise le ministère épiscopal”.

“Que la Vierge Marie, maîtresse d’imitation parfaite de son divin Fils, vous soutienne et vous protège dans les différentes tâches que vous serez appelés à accomplir”, concluait Jean-Paul II.