Jean-Paul II veut restituer l'icône de la Vierge de Kazan à Moscou

| 523 clics

CITE DU VATICAN, Mardi 15 avril 2003 (ZENIT.org) - Le pape Jean-Paul II attend le moment propice pour restituer l'icône de la Vierge de Kazan au Patriarche de Moscou.



C'est ce que rappelle M. Joaquin Navarro Valls, porte parole du Saint-Siège, en réaction à des informations faisant état d'un possible arrêt de Jean-Paul II à Moscou lors de son voyage en Mongolie, à la mi-août.

M. Navarro Valls a déclaré à ce sujet lundi soir: "Le Saint-Père souhaite depuis longtemps redonner au peuple russe et au Patriarche orthodoxe de Moscou l'icône de la Vierge de Kazan, conservée au Vatican. L'occasion et le moyen de restitution les plus appropriés seront évalués en moment opportun".

Kazan est la capitale de la république autonome russe du Tatarstan, dans la Fédération de Russie, à 800 km à l'Est de Moscou.

L'icône de la Vierge Marie qui porte le nom de cette capitale est considérée par les fidèles orthodoxes comme miraculeuse et comme la "protectrice de la Russie". Elle st apparue à Kazan pour la première fois en 1579. Elle avait disparu en 1918, à l'arrivée des Bolcheviks au pouvoir.

Pendant des années, elle passa de main en main dans le secret. Puis, en 1993, elle fut remise au pape Jean-Paul II qui l'a conservée dans ses appartements privés, dans l'intention de la restituer.

Le 29 mars dernier, dans un entretien avec la revue anglophone « Inside the Vatican», Sergeï Mironov, président du Sénat de la Fédération de Russie avait lui-même confirmé l'intention manifestée par Jean-Paul II de remettre l'icône à l'Eglise orthodoxe russe.

Et une radio polonaise avait suggéré lundi matin que Jean-Paul II ferait une escale à Kazan à l'occasion de sa visite en Mongolie.

La visite de Jean-Paul II n'a pas encore reçu le consentement du patriarcat de Moscou, ce qui explique, commente l'agence italienne ANSA, la prudence de la déclaration du Vatican.

Ce mardi, en effet, le patriarcat qualifiait d' "absolument improbable" une escale de Jean-Paul II à Kazan. Selon son porte-parole, Igor Vizhanov, ni la nonciature apostolique à Moscou ni le Kremlin, contactés par le patriarcat ne "savent rien" de l'escale présumée à Kazan.

Pourtant des contacts existent, même lointains: le jeudi 26 octobre 2000, Jean-Paul II a reçu en audience au Vatican M. Kamil Ishkakov, Maire de Kazan. Kazan célèbrera le millénaire de sa fondation en 2005.