Jean Stone, témoin fidèle à sa foi

L'un des Quarante martyrs d'Angleterre et du Pays-de-Galles

Rome, (Zenit.org) Franz Le Guen | 1249 clics

Le martyrologe romain fait aujourd’hui mémoire d’un saint anglais peu connu, saint Jean Stone (†1583), prêtre et martyr.

Ce moine Augustin anglais et docteur en théologie avait été reçu au monastère de Cantorbéry. Quand le "Visiteur" envoyé par le roi Henry VIII vint au monastère, dans le but de le supprimer, toute la communauté accepta de reconnaître le roi comme chef de l’Eglise d’Angleterre, sauf Jean Stone, à l’étonnement de tous. Il fut condamnné à être pendu. Cromwell voulut qu’il soit exécuté à Cantorbéry, le 27 décembre 1539.

Il a été canonisé par le pape Paul VI, à Rome, le 25 octobre 1970, parmi les Quarante martyrs d’Angleterre et du Pays-de-Galles représentant toutes les victimes innocentes des persécutions anti-catholiques qui ont péri durant une longue période, entre 1535 et 1679.

Ils sont des modèles de foi et de fidélité en cette « Année de la foi » donnée par Benoît XVI à l’Eglise. L’un d’eux, saint John Plessington, priait pour demeurer fidèle à la « vraie foi » en suppliant: "Que Dieu bénisse le roi et sa famille et daigne accorder à sa Majesté un règne prospère en cette vie et une couronne de gloire en l'autre. Que Dieu accorde la paix à ses sujets en leur donnant de vivre dans la vraie foi, dans l'espérance et dans la charité."

Ils sont aussi fêtés ensemble le jour de leur canonisation, ce qui manifeste l'unité de leur foi, qui les réunit bien qu’ils soient « nés au ciel » à différents moments et qu’ils ne se soient pas connus.