Jésuites: Prix Pax Christi International pour le JRS Syrie

Un hommage aux travailleurs humanitaires

Rome, (Zenit.org) Rédaction | 577 clics

Le Prix de la Paix 2014 de Pax Christi International a été attribué au Service Jésuite aux Réfugiés en Syrie (Jesuite Refugee Service – JRS Syria) « pour son exceptionnel engagement dans l’apport de secours d’urgence aux Syriens depuis le début de la guerre en 2011 », annonce un communiqué de Pax Christi du 27 mars.

Créé en 1988, le Prix honore les personnes et associations qui œuvrent pour la paix, la justice et la non-violence dans différentes parties du monde. La cérémonie de remise du Prix 2014 aura lieu le 8 juin à Sarajevo en Bosnie-Herzégovine, dans le cadre d'une Rencontre internationale de paix.

A travers ce Prix, explique la note, « Pax Christi International récompense les efforts que JRS Syrie déploie inlassablement pour apporter ses services aux populations vulnérables et victimes de conflits ».

Ce prix est aussi l'occasion d'« honorer symboliquement les travailleurs humanitaires qui viennent en aide avec compassion aux Syriens victimes des effets de trois ans de guerre civile. »

Le communiqué rappelle que l'action du JRS en Syrie consiste « en aide alimentaire, en fourniture de nécessaires d’hygiène, en soins de base, en gestion d’abris et en aide au logement. Un des piliers de [sa mission] est le soutien éducatif et psychologique offert à 9 800 femmes et enfants. L’aide comporte également une assistance légale et médicale, la visite des familles, et de modestes projets de subsistances ».

Au total, plus de 300 000 personnes sont aidées par JRS Syrie à Damas, Homs, Alep et dans les zones côtières de Syrie.

Pax Christi rend hommage à JRS Syrie qui « aide la société civile à résister à la logique de la guerre et à survivre à la violence qui menace de renverser et détruire les communautés » : « Les équipes de JRS sont composées de gens de confessions différentes, d’acteurs locaux et de volontaires internationaux, qui sont au service de tous, sans distinction..., qu’ils soient musulmans ou chrétiens. En ce sens, le dialogue interreligieux reste au cœur des activités quotidiennes de JRS. »