"Jésus n'est pas venu pour nous enseigner les bonnes manières!"

Messe avec les nouveaux cardinaux

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 1247 clics

"Jésus n’est pas venu pour nous enseigner les bonnes manières (...)! Pour cela il n’y avait pas besoin qu’il descende du ciel et meure sur la Croix", explique le pape François en présence des nouveaux cardinaux. Il indique le sens de la mission du collège des cardinaux: "le Cardinal entre dans l’Église de Rome, il n’entre pas dans une cour."

La docilité cultivée à l'Esprit Saint, c'est au contraire ce que le pape François souhaite pour les cardinaux et pour lui-même: il a commenté dans ce sens les lectures de ce dimanche 23 février, lors de la messe présidée avec le collège cardinalice en la basilique Saint-Pierre, à 10h.

Il demande de "cultiver les comportements de sainteté". Et indique ce que le Christ a accompli: "À celui qui veut le suivre, Jésus demande d’aimer celui que ne le mérite pas, sans contrepartie, pour combler les vides d’amour (...).Jésus n’est pas venu pour nous enseigner les bonnes manières, des manières de salon ! Pour cela il n’y avait pas besoin qu’il descende du ciel et meure sur la Croix. Le Christ est venu pour nous sauver, pour nous montrer le chemin, l’unique chemin de sortie des sables mouvants du péché, et ce chemin c’est la miséricorde. Être saints n’est pas un luxe, c’est nécessaire pour le salut du monde."

Il avertit: "Le Cardinal entre dans l’Église de Rome, il n’entre pas dans une cour. Tous évitons et entraidons-nous pour éviter des habitudes et des comportements de cour : intrigues, bavardages, cercles, favoritismes, préférences."

Et ajoute encore: "Un cœur vide d’amour est comme une église désaffectée, soustraite au service divin et destinée à un autre."

Il a à nouveau exhorté à l'unité et demandé à toute l'Eglise de prier pour les cardinaux: "Je vous demande de me demeurer proche, par la prière, le conseil, la collaboration. Et vous tous, évêques, prêtres, diacres, personnes consacrées et laïcs, unissez-vous dans l’invocation de l’Esprit Saint, afin que le Collège des Cardinaux soit toujours plus ardent de charité pastorale, davantage rempli de sainteté, pour servir l’Évangile et aider l’Église à rayonner l’amour du Christ dans le monde."