Jeune veuve et tertiaire franciscaine

Pleurée par Rome

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 216 clics

Le martyrologe romain fera mémoire, demain, 31 janvier, de la bienheureuse italienne Louise Albertoni, jeune veuve et tertiaire franciscaine (1474-1533).

La charité pour les pauvres et l'attrait pour l'oraison marquèrent son enfance. Elle aurait voulu se consacrer à Dieu, mais sa famille, appartenant à la noblesse romaine, la donna en mariage à un gentilhomme riche et pieux, Jacques de Cithara. Ils eurent trois filles.

Veuve à 33 ans elle en ressentit une profonde douleur, mais elle consacra sa vie dès lors à la prière, à la pénitence et aux œuvres de miséricorde, selon sa vocation première. Elle fut reçue dans le tiers ordre franciscain.

Lorsqu'une famine frappa l'Italie, elle se dépouilla au point de se réduire à l'indigence. Et sa sainte ma mort endeuilla toute la ville de Rome.

Elle fut inhumée en l'église San Francesco-a-Ripa, au Transtévère - où saint François habitait losqu'il venait à Rome - et de nombreux miracles fleurirent sa tombe.