"Jeunes, soyez des acteurs, non des spectateurs !"

Message aux Scouts d'Europe, Eurojamboree 2014

Rome, (Zenit.org) Pape François | 687 clics

« Vous êtes de vrais acteurs de ce monde, et pas seulement des spectateurs ! », déclare le pape dans un message aux scouts d'Europe, qu'il invite à « sauvegarder les valeurs chrétiennes, en particulier la défense de la vie, la dignité de la personne, la lutte contre la pauvreté ».

Le pape s'est adressé en français aux Scouts d’Europe à l'occasion de leur quatrième rencontre internationale (Eurojamboree), qui a eu lieu du 1er au 10 août 2014 à Saint Evroult Notre-Dame du Bois en Normandie, avec la participation de plus de 12.000 jeunes de 20 pays européens.

Au cœur du rassemblement international intitulé « Venez et voyez », sous le patronage de Robert Schuman et de sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, les scouts ont vécu un pèlerinage à Lisieux du 5 au 8 août.

Rendant hommage à la pédagogie scoute qui favorise « la croissance sur le chemin de la sainteté », le pape les a encouragés : « Quand votre marche sera plus difficile, vous vous souviendrez que vous êtes fils et filles de l'Église. L'Église est votre Mère, elle vous soutient et elle compte sur vous ! Vous êtes appelés à l'aimer et à la servir dans la joie et la générosité propres à votre jeunesse. »

Exhortant les jeunes à « cultiver l'amitié avec Jésus, en cherchant à le rencontrer davantage, surtout dans sa Parole et dans les Sacrements », il a souligné « trois étapes importantes pour répondre à l'appel de Jésus » : « Allez ; sans avoir peur ; pour servir. »

A.K.

Message du pape François

Aux Guides et Scouts d'Europe rassemblés à Saint-Evroult-Notre-Dame-du-Bois à l'occasion de leur rencontre décennale du 1er au 10 août 2014,

Chers amis, je vous salue avec joie, alors que vous êtes rassemblés pour l'Eurojamboree, cette année en France, afin de renouveler les liens qui vous unissent à Dieu, aux autres, et à toute la création.

Vous avez choisi comme thème le passage de l'Évangile de Jean dans lequel deux disciples du Baptiste demandent à Jésus : « Maître, où demeures-tu ? » (Jn 1,38), et le Seigneur leur répond : « Venez et voyez » (1,39) . Pour connaître Jésus, il est nécessaire de se mettre en route. Chemin faisant, nous nous apercevons que Dieu se fait rencontrer de diverses manières : dans la beauté de sa création, lorsqu'il intervient avec amour dans notre histoire, dans les relations de fraternité et de service que nous entretenons avec le prochain.

À Rio de Janeiro j'ai indiqué trois étapes importantes pour répondre à l'appel de Jésus : Allez ; sans avoir peur ; pour servir. Si nous acceptons l'invitation du Seigneur à aller vers lui et à faire l'expérience de son amour qui remplit nos cœurs de joie, alors il enlèvera toute peur : peur de Dieu, peur de l'autre, peur d'affronter les défis de la vie. Et il nous enverra annoncer son amour jusqu'aux extrémités de la terre, servir notre prochain dans les périphéries les plus reculées.

Mais tout cela n'est possible que si nous cultivons l'amitié avec Jésus, en cherchant à le rencontrer davantage, surtout dans sa Parole et dans les Sacrements. Les Sacrements du Baptême, de la Confirmation et de l'Eucharistie forment un unique événement sauveur dans lequel nous sommes configurés à Jésus-Christ, mort et ressuscité, devenant des créatures nouvelles, membres de l'Église. Combien de générations doivent à la pédagogie scoute leur croissance sur le chemin de la sainteté, la pratique des vertus, et en particulier la grandeur d'âme.

Votre fête coïncide avec le centenaire du début de la première guerre mondiale. Je vous invite à prier pour qu'en Europe et dans le monde adviennent l'unité et la paix. Vous êtes de vrais acteurs de ce monde, et pas seulement des spectateurs ! Je vous encourage à ne pas avoir peur d'affronter les défis afin de sauvegarder les valeurs chrétiennes, en particulier la défense de la vie, le développement, la dignité de la personne, la lutte contre la pauvreté, et tant d'autres combats que nous avons à livrer chaque jour.

Et quand votre marche sera plus difficile, vous vous souviendrez que vous êtes fils et filles de l'Église. L'Église est votre Mère, elle vous soutient et elle compte sur vous ! Vous êtes appelés à l'aimer et à la servir dans la joie et la générosité propres à votre jeunesse. Que la Vierge Marie vous accompagne de sa tendresse, maintenant et durant toute votre vie.

Du Vatican, le 3 juillet 2014

FRANÇOIS