JMJ de 2016: la Pologne et Cracovie ouvrent leurs coeurs

Message du card. Dziwisz

Rio de Janeiro, (Zenit.org) | 996 clics

"Dès aujourd’hui la Pologne et Cracovie ouvrent grand leurs cœurs pour accueillir, dans trois ans, les jeunes pèlerins, avec le pape François à leur tête", déclare le cardinal Stanislas Dziwisz, archevêque de Cracovie, à Rio de Janeiro, dimanche 28 juillet 2013 à la nouvelle que la prochaine JMJ de 2016 sera à Cracovie (cf. Zenit du 28 juillet 2013, http://www.zenit.org/fr/articles/les-prochaines-jmj-a-cracovie-en-2016).

Voici le texte intégral du message de l'ancien secrétaire de Jean-Paul II. En 2016 il aura 77 ans, et donc il aura présenté au pape la démission de sa charge pastorale, comme le Droit canon le prévoit à 75 ans, en avril 2014. Le pape pourra prolonger sa mission ou accepter sa démission et lui donner un successeur.

AB

Déclaration de l'archevêque de Cracovie

J’ai accueilli avec très grande joie la nouvelle annoncée aujourd’hui par le pape François que les prochaines Journées Mondiales de la Jeunesse auront lieu en Pologne en 2016. Pour nous c'est une joie, un honneur et un engagement. Cette année-là nous célèbrerons aussi les 1 050 ans du baptême de la Pologne.

Avec toute l’Eglise polonaise je me réjouis que le Saint-Père ait accueilli la proposition et l’invitation que lui ont envoyées les plus hautes autorités de l’Etat et de l’épiscopat de Pologne. De cette façon il a réalisé le désir de tant de jeunes qui, depuis longtemps, souhaitaient fêter leur foi dans la patrie et la ville de Karol Wojtyła. Il était parti de Cracovie pour la ville éternelle en octobre 1978 et désormais comme évêque de Rome – devenu Jean-Paul II – il avait lancé les Journées Mondiales de la Jeunesse. 

Parmi les nombreuses initiatives pastorales de Jean-Paul II, il est indéniable que les Journées Mondiales de la Jeunesse sont l’une des plus réussies, des plus riches de conséquences, des plus fructueuses. Le bienheureux pape, dès le début, avait vu dans les jeunes  « les sentinelles du matin (cf. Is 21, 11-12), qui veillent à l’aube du troisième millénaire » (Tor Vergata, 19 VIII 2000). 

Dès aujourd’hui la Pologne et Cracovie ouvrent grand leurs cœurs pour accueillir, dans trois ans, les jeunes pèlerins, avec le pape François à leur tête.   

Nous exprimons notre gratitude au Saint-Père pour sa décision de rendre visite à la patrie du bienheureux et bientôt saint Jean-Paul II et de passer avec « les sentinelles du matin » leur fête à Cracovie.   

Saint-Père François, nous t’attendons Toi et tes amis, nos amis, du monde entier. 

Stanislas cardinal Dziwisz

Archevêque métropolitain de Cracovie

Rio de Janeiro, 28 juillet 2013.

Traduction d'Océane Le Gall