JMJ de Cracovie: un cadeau du bienheureux Jean-Paul II

Réactions de Polonais

Rome, (Zenit.org) P. Mariusz Frukacz | 711 clics

La JMJ de Cracovie en 2016 sera un "cadeau du bienheureux Jean-Paul II", estime un lycéen polonais.

Après les JMJ à Czestochowa en 1991, ce sera la deuxième fois que la Pologne accueillera les jeunes du monde entier, lors d’une rencontre avec le pape. La décision du pape François a été accueillie avec enthousiasme par les jeunes du monde rassemblés sur la plage de Copacabana. Zenit a recueilli quelques réactions en Pologne.

« Je pense que c’est une bonne idée que les Journées Mondiales des Jeunes 2016 aient lieu en Pologne, soit à Cracovie. Il faut savoir qu’en Pologne aussi la foi de tant de personnes est en crise, surtout chez les jeunes. Ces derniers  traversent une crise spirituelle. Ils sont aussi à la merci de l’alcool et de la drogue », confie à Zenit Kacper Kostrzewski, un jeune lycéen.

«  On espère qu’avec le pape François, par la prière commune, nous serons capables de guérir tant d’âmes. Je pense aussi que ces JMJ à Cracovie est un précieux don du bienheureux Jean-Paul II », ajoute Kacper.

Pour Dominika Majdzik Les JMJ à Cracovie « auront un effet positif sur l’attachement des jeunes à l’Eglise ». «  Je crois que les personnes peuvent s’améliorer et approfondir leur foi », déclare Dominika

Pour l’abbé Piotr Rutkowski, qui travaille au sanctuaire marial à Wąsosz, dans l’archidiocèse de Częstochowa, «  la décision du pape François a suscité dans les cœurs enthousiasme, foi et espérance ». Les JMJ sont « un grand don pour l’Eglise en Pologne, mais aussi un engagement qui ouvrira les portes de nos maisons, paroisses et diocèses aux jeunes du monde. Ce sera une grande chose pour nous, car avec les JMJ nous pouvons former une communauté de fidèles et nous unir au Christ et à Pierre », souligne l’abbé Rutkowski.

« Rappelons aussi qu’en 2016, nous célèbrerons le 1.050èmeanniversaire du Baptême de la Pologne, qui nous permettra de revenir aux racines et aux sources de notre foi »,  ajoute le père.

Le père  Rutkowski a souligné que «  les JMJ à Cracovie donneront la possibilité aux jeunes des pays d’Europe de l’est de participer, comme ce fut le cas aux JMJ de Częstochowa en 1991. »

 Avec la collaboration de Jowita Kostrzewska