JMJ de Rio: plus de 7 000 inscrits aux Etats-Unis

Evêques et cardinaux annoncent leur participation

Rome, (Zenit.org) Océane Le Gall | 714 clics

Les jeunes catholiques des Etats-Unis ont franchi le cap des 7 000 inscrits à la Journée Mondiale de la jeunesse, du 23 au 28 juillet prochain à Rio de Janeiro, au Brésil.

Ces chiffres ont été confirmés par le coordinateur du programme pour la JMJ de Rio, Paul Jarzembowski, lors d’un congrès de la conférence épiscopale américaine. 

Une quarantaine d’évêques et cardinaux américains ont annoncé leur participation à l’événement, parmi eux : le cardinal Timothy Dolan, archevêque de New York; le cardinal Seán O’Malley de Boston; le cardinal Theodore McCarrick, archevêque émérite de Washington; le cardinal William Levada, préfet émérite de la congrégation pour la doctrine de la foi ; Mgr Samuel Aquila, archevêque de Denver ; Mgr  Charles Chaput, archevêque de Philadelphie; Mgr Gustaco García-Sillar, archevêque de San Antonio et Mgr Jerome Listecki, archevêque de Milwaukee.

L’idée de la Journée mondiale de la jeunesse est née d’une inspiration de Jean Paul II, en 1985, alors que le cardinal argentin Eduardo Francisco Pironio (1920-1998), était président du Conseil pontifical pour les laïcs (1984-1996). 

Internationalement, l’événement est fêté tous les deux ou trois ans. La première a eu lieu à Rome en 1985 à l'occasion de l'Année internationale de la Jeunesse, sur le thème du "Christ notre paix", et dans le sillage du Jubilé international des jeunes aux Rameaux 1984 à l’occasion du Jubilé extraordinaire de la Rédemption (Année Sainte de 1983-1984).  Le second rassemblement international, a eu lieu à Buenos Aires, en 1987, selon le désir du cardinal Pironio.

Les autres ont été célébrées à Saint-Jacques-de-Compostelle, Espagne (1989); Czestochowa, Pologne (1991); Denver, Colorado (1993); Manille, Philippines (1995); Paris, France (1997); Rome, Italie (2000); Toronto, Canada (2002); Cologne, Allemagne (2005); Sydney, Australie (2008); Madrid, Espagne en août 2011.