JMJdirect: La nécessité de « téléphoner » à Dieu et de lui parler avec le cœur

"Une catéchèse francophone animée à la Québécoise"

| 582 clics

CITE DU VATICAN, Jeudi 25 juillet 2002 (ZENIT.org) - "Une catéchèse francophone animée à la Québécoise", sous ce titre, Emmanuelle, rédactrice à JMJdirect.org, témoigne de l'atmosphère des catéchèses canadiennes:" Le Cardinal Jean-Claude Turcotte insiste sur la nécessité de « téléphoner » à Dieu et de lui parler avec son cœur.".



"Les drapeaux français sont nombreux dans le hall principal d’ "Automotive Building" mais les accents « québécouais » résonnent plus fort ! La catéchèse de ce matin est animée par le Cardinal Jean-Claude Turcotte Archevêque de Montréal sur le thème de la lumière.

"La catéchèse est animée par Gospel Myriam, une chorale mêlant des jeunes et des sœurs de la communauté Myriam Bethléem. Cette communauté de sœurs contemplatives originaire du Canada se met au service des prêtres pour assurer des missions d’évangélisation. Une vingtaine de jeunes vêtus de T-shirts oranges mettent le feu aux foules ! Guitares, saxos, mimes… un cocktail endiablé avant que le Cardinal ne mène l’assemblée au Paradis.

"Le Cardinal Jean-Claude Turcotte insiste sur la nécessité de « téléphoner » à Dieu et de lui parler avec son cœur. « Ce qui compte ce n’est pas la position mais la disposition ! » martèle-t-il sous les applaudissements de la foule. Le Cardinal incite les jeunes à prier personnellement mais également à vivre cette relation à Dieu en Eglise. Il précise la position du Chrétien dans le monde en explicitant l’image de la lumière grâce à une lecture de l’Epître à Diognète. En voici un extrait : « Car les chrétiens ne se distinguent pas des autres hommes ni par le pays, ni par le langage, ni par les vêtements. Ils n’habitent pas des villes qui leur soient propres, ils ne se servent pas de quelque dialecte extraordinaire, leur genre de vie n’a rien de singulier (…) En un mot, ce que l’âme est dans le corps, les chrétiens le sont dans le monde. L’âme est répandue dans tous les membres du corps comme les chrétiens dans les cités du monde. L’âme habite dans le corps et pourtant elle n’est pas du corps, comme les chrétiens habitent dans le monde et ne sont pas du monde. » (V, 1.2.6-8.11-16 ;VI 1-3)

Sur ces paroles, le Cardinal invite les jeunes à se retrouver en petits groupes afin de soulever des questions qu’ils lui pourront lui poser après la pause. Cet intermède permet aux fans de se manifester. Ainsi Emmanuel, de Cannes, le foulard JMJ noué sur la tête lance : « Merci vous avez été formidable ! » clame t-il à l’Archevêque changé pour quelques secondes en superstar de Jésus qui rétorque : « J’essaie d’être ce que je suis ! »

Une question est lancée : « Comment peut on être sûr qu’on est en contact avec Dieu dans la prière ? » Son éminence Jean-Claude Turcotte répond : « Est ce qu’il y en a qui sont en amour ici ? » Des mains serrées se relâchent et se dressent ! « Et est-ce que vous avez un instrument pour mesurer cet amour ? Et bien, non. L’amour ne se mesure pas. Il se vit concrètement au sein d’une relation. (…) Dans la prière, c’est la même chose : l’amour se vit avec le cœur. Ce n’est pas une chose à mettre dans une éprouvette. « Les fous rires fusent !

La catéchèse se termine par une eucharistie célébrée par le Cardinal et animée par Gospel Myriam !
Y’a d’la joie chez les Québécois !

Emmanuelle, Rédactrice
© JMJ direct.org