JO d’hiver : une promesse de paix entre les peuples

Message du président de la Conférence épiscopale du Canada

| 2236 clics

ROME, Jeudi 11 Février 2010 (ZENIT.org) - A la veille de l'ouverture des Jeux Olympiques d'hiver au Canada, Mgr Pierre Morissette, évêque de Saint-Jérôme et président de la Conférence épiscopale du Canada, a souhaité que « le sport » puisse « être une promesse d'amitié et de paix entre les peuples ! ».

Les Jeux olympiques d'hiver 2010 se dérouleront du 12 au 28 février à Vancouver, au Canada. C'est la troisième fois que le Canada accueille les Jeux Olympiques : Montréal avait accueilli les Jeux olympiques d'été en 1976 et Calgary ceux d'hiver en 1988.

Dans une lettre datée du 4 février et adressée aux visiteurs et aux athlètes des Jeux olympiques 2010, le président de la Conférence épiscopale du Canada a rappelé les valeurs véhiculées par les Jeux olympiques sous la devise « Citius, Altius, Fortius » (« Plus vite, plus haut, plus fort »).

« Ces trois mots ont été choisis en 1894 comme devise officielle des Jeux olympiques », a-t-il expliqué. Une idée lancée par un père dominicain, Henri Didon, « qui voulait par là motiver ses étudiants en gymnastique pour leur permettre d'atteindre l'excellence personnelle », a-t-il expliqué. 

Depuis lors, « cette devise a inspiré les athlètes de niveau mondial ». « Puissions-nous tous - catholiques ou membres d'autres confessions religieuses - appliquer ce même principe à nos propres vies, de sorte qu'ensemble, nous soyons capables de devenir des êtres humains reconnus à l'échelle internationale », a souhaité Mgr Morissette.

Loin de « l'excitation de ces activités sportives », le haut prélat a aussi invité les joueurs et visiteurs à « réfléchir à l'objectif du mouvement olympique » qui est de « contribuer à édifier un monde pacifique et meilleur en éduquant les jeunes à travers une pratique sportive sans discrimination d'aucune sorte, dans un esprit d'amitié, de solidarité et de fair-play ».

Les catholiques partagent l'espoir, exprimé par Benoît XVI avant les jeux d'été de 2008, que les Jeux olympiques « offriront à la communauté internationale un véritable exemple de coexistence entre personnes des provenances les plus diverses, dans le respect de leur dignité commune ». « Pour reprendre les mots du pape, puisse le sport, une fois de plus, être une promesse d'amitié et de paix entre les peuples ! »

Outre les « nombreux peuples et cultures qui composent les communautés variées et pleines de vie de l'Ouest du Canada », Mgr Morissette leur a enfin souhaité de découvrir « certaines des richesses de l'Eglise catholique au Canada ». « Vous pouvez également être assurés de l'accueil des paroisses et communautés catholiques avant, pendant et après les Jeux olympiques d'hiver de 2010 », a-t-il conclu.