Journée de réflexion, de dialogue et de prière pour la paix et la justice

27 octobre 2011 à Assise : « Pèlerins de la vérité, pèlerins de la paix »

| 1852 clics

ROME, Lundi 4 avril 2011 (ZENIT.org) - La « Journée de réflexion, de dialogue et de prière pour la paix et la justice dans le monde » voulue par Benoît XVI aura lieu à Assise le 27 octobre 2011, pour célébrer le 25e anniversaire du rassemblement d'Assise autour de Jean-Paul II. Cette journée aura pour thème : « Pèlerins de la vérité, pèlerins de la paix » (cf. Zenit du 3 avril 2011).

Voici le texte de la présentation officielle de cette initiative :

Le 1er janvier dernier, à la fin de la prière de l'Angelus, le Pape Benoît XVI a annoncé vouloir solenniser le 25ème anniversaire de la rencontre historique qui s'est tenue à Assise le 27 octobre 1986, sur la volonté du vénérable serviteur de Dieu Jean-Paul II. En vue de cet événement, le Saint-Père entend convoquer, le 27 octobre prochain, une Journée de réflexion, de dialogue et de prière pour la paix et la justice dans le monde, se rendant en pèlerin dans la cité de saint François et invitant à nouveau à s'unir à ce chemin les frères chrétiens des diverses confessions, les représentants des traditions religieuses du monde et, de quelque manière, tous les hommes de bonne volonté.

La Journée aura comme thème : « Pèlerins de la vérité, pèlerins de la paix ». Chaque être humain est, au fond, un pèlerin en quête de la vérité et du bien. C'est pourquoi l'homme religieux reste toujours en chemin vers Dieu : de là naît la possibilité, ou mieux, la nécessité de parler et de dialoguer avec tous, croyant ou non croyants, sans renoncer à sa propre identité ou céder à des formes de syncrétisme ; dans la mesure où le pèlerinage de la vérité est vécu de façon authentique, il ouvre au dialogue avec l'autre, sans exclure personne et il engage chacun à être constructeur de fraternité et paix. Ce sont ces éléments que le Saint-Père désire mettre au centre de la réflexion.

Pour ce motif, seront invités à partager le chemin des représentants des communautés chrétiennes et des principales traditions religieuses de même que certaines personnalités du monde de la culture et de la science qui, sans faire profession de religion, se sentent sur la voie de la recherche de la vérité et perçoivent la commune responsabilité pour la cause de la justice et de la paix dans notre monde.

L'image du pèlerinage résume donc le sens de l'évènement qui se célébrera : on fera mémoire des étapes parcourues, depuis la première rencontre d'Assise jusqu'à la suivante de janvier 2002 et, en même temps, on tournera le regard vers l'avenir, avec le désir de continuer, avec tous les hommes et les femmes de bonne volonté, à marcher sur la voie du dialogue et de la fraternité, dans le contexte d'un monde en rapide transformation. Saint François, pauvre et humble, nous accueillera de nouveau tous dans sa cité, devenue symbole de fraternité et de paix.

Les délégations partiront de Rome, en train, le matin même du 27 octobre, ensemble avec le Saint-Père. A l'arrivée à Assise, on se rendra près de la Basilique Sainte Marie des Anges, où aura lieu un temps de commémoration des rencontres précédentes et d'approfondissement du thème de la Journée. Des membres de certaines délégations présentes interviendront et le Saint-Père prendra lui-même la parole.

Suivra un déjeuner frugal, partagé avec les délégués : un repas à l'enseigne de la sobriété qui entend exprimer le fait de se retrouver ensemble fraternellement et, en même temps, la participation aux souffrances de tant d'hommes et de femmes qui ne connaissent pas la paix. Un temps de silence suivra pour la prière et la réflexion de chacun. Dans l'après-midi, tous ceux qui seront présents à Assise participeront à un chemin qui serpentera vers la Basilique de saint François. Ce sera un pèlerinage auquel prendront part pour la dernière étape également les membres des délégations ; ainsi, on entend symboliser le chemin de chaque être humain dans la recherche assidue de la vérité et dans la construction active de la justice et de la paix. Il se déroulera en silence, laissant la place à la prière et à la méditation personnelle. A l'ombre de la Basilique Saint-François, là où se sont conclues les précédentes rencontres, se tiendra le moment final de la journée avec le renouvellement solennel de l'engagement commun pour la paix.

Pour préparer cette journée, le Pape Benoît XVI présidera à Saint-Pierre, le soir précédent, une veillée de prière, avec les fidèles du diocèse de Rome. Les Églises particulières et les communautés répandues dans le monde sont invitées à organiser des temps de prière analogues.

Au cours des prochaines semaines, les cardinaux-présidents des Conseils pontificaux pour la promotion de l'unité des chrétiens, pour le dialogue interreligieux et pour la culture adresseront les invitations au nom du Saint-Père. Le Pape demande aux fidèles catholiques de s'unir spirituellement à la célébration de cet événement important et est reconnaissant à tous ceux qui pourront être présents dans la cité de saint François, pour partager cet heureux pèlerinage.

[Traduction officielle en français, texte original: Italien]