Journée mondiale des réfugiés: s'ouvrir à l'hospitalité

Le danger de la séparation des familles

Rome, (Zenit.org) Constance Roques | 667 clics

Le pape François invite à "s'ouvrir à l'hospitalité", à l'occasion de la Journée mondiale du Réfugié, fixée par l'ONU au 20 juin. Le thème de cette année est: prendre un minute pour soutenir une famille de réfugiés. Le pape attire l'attention sur les dangers qu'affrontent les réfugiés et spécialement celui de la séparation des memebres d'une même famille.

Au terme de l'audience générale de ce 19 juin, place Saint-Pierre, le pape a dit en italien: "Demain sera célébrée la Journée mondiale du réfugié. Cette année, nous sommes invités à nous pencher particulièrement sur la situation des familles de réfugiés, souvent contraintes à laisser leur maison et leur patrie à la hâte et à perdre tous leurs biens et toute sécurité pour fuir la violence, les persécutions ou de graves discriminations en raison de la religion qu’elles professent, de leur appartenance à un groupe ethnique ou de leurs idées politiques."

"Outre les dangers du voyage, a ajouté le pape, les membres de ces familles courent souvent le risque d’être séparés et, dans le pays qui les accueille, celles-ci doivent se confronter à des cultures et des sociétés différentes des leurs. Nous ne pouvons pas rester insensibles aux familles et à tous nos frères et sœurs réfugiés : nous sommes appelés à les aider, en nous ouvrant à la compréhension et à l’hospitalité."

"Qu’il ne manque pas, dans le monde, de personnes et d’institutions pour les assister ! Dans leur visage est imprimé le visage du Christ !", a exhorté le pape.