Journée mondiale des réfugiés: soulager leurs souffrances

Appel du pape lors de l'audience générale

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 498 clics

Le pape François appelle à « soulager concrètement les souffrances » des réfugiés « en se faisant proche d'eux, en partageant leurs peurs et leur incertitude pour l'avenir ».

Le pape a en effet évoqué la Journée mondiale des réfugiés lors de l'audience générale de ce mercredi 18 juin 2014, place Saint-Pierre : « Après-demain, 20 juin, ce sera la Journée mondiale du Réfugié, que la communauté internationale consacre à ceux qui sont forcés de laisser leur propre terre pour fuir les conflits et les persécutions. »

Il a déploré « un nombre croissant » de ces « frères » réfugiés, des « millions de familles, des millions de réfugiés de tant de pays et de toute foi religieuse, vivant dans leur histoire des drames et des blessures qui pourront difficilement être guéris ». Selon des chiffres du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), on compte plus de 45 millions de réfugiés dans le monde.

Le pape a exhorté à « se faire proche d'eux, en partageant leurs peurs et leur incertitude de l'avenir et en soulageant concrètement leurs souffrances ».

Rappelant que « Jésus aussi a été un réfugié, fuyant en Égypte pour survivre », il a invité la foule à prier avec lui un « Je vous salue Marie » pour les réfugiés dans le monde. Le pape a souhaité « que le Seigneur soutienne les personnes et les institutions qui travaillent avec générosité pour assurer aux réfugiés accueil et dignité, et leur donner des motifs d'espérance ».

Pour la Journée 2014, le HCR, l’Organisation suisse d’aide aux réfugiés (OSAR) et l’Office fédéral des migrations (ODM) ont lancé le concours « Dream Teams 2014 » pour promouvoir une meilleure intégration des réfugiés grâce à des équipes mixtes de réfugiés et de Suisses, ayant un objectif commun, que ce soit dans le cadre professionnel ou de leurs loisirs.