Journée mondiale du malade à Rome, au niveau diocésain

Célébration présidée par le cardinal Vallini

| 1552 clics

ROME, Vendredi 11 février 2011 (ZENIT.org) - La célébration solennelle de la Journée mondiale du Malade, présidée par Benoît XVI le 11 février à Saint-Pierre n'aura lieu que tous les deux ans : c'est le cardinal vicaire, Agostino Vallini, qui a présidé, au Latran, cathédrale de l'évêque de Rome, cette célébration, cette année, au niveau du diocèse.

La fête de Notre Dame de Lourdes, anniversaire de la première Apparition de Marie à Bernadette Soubirous est en effet, depuis 19 ans, par volonté de Jean-Paul II, la Journée mondiale du malade : elle se déroule cette année au niveau des diocèses. L'objectif fixé par Jean-Paul II à cette journée est de sensibiliser la société civile aux conditions de vie des personnes qui souffrent, afin que personne ne soit privé des soins nécessaires.

La célébration romaine a eu lieu en présence de plusieurs centaines de malades et handicapés et de leurs accompagnateurs et elle a été suivie de la traditionnelle procession aux flambeaux.

Rappelons que cette année le sanctuaire de Lourdes accueille une quarantaine d'Irakiens blessés le 31 octobre dernier dans un attentat meurtrier contre la cathédrale syriaque catholique de Bagdad (cf. Zenit du 9 février 2011).

Le recteur de cette église accompagne la délégation. Ce pèlerinage se déroule à l'invitation des Sanctuaires de Lourdes et en partenariat avec l'Œuvre d'Orient. Ces blessés sont soignés en France.

La grotte de Massabielle est le cœur de leur pèlerinage mais ils ont également souhaité profiter de la messe internationale pour demander à Notre Dame de Lourdes d'intercéder en faveur de la liberté religieuse dans le monde.

« Près de 30 000 pèlerins à Lourdes ont prié pour la liberté religieuse, ce 11 février 2011. Nous n'avions jamais vu pareille affluence », dit le sanctuaire de Lourdes.

Lourdes - rappelle un communiqué - demeure le sanctuaire de la fraternité universelle, où l'unité des peuples et leur réconciliation se vivent dans une espérance commune.

Mgr Jacques Perrier, évêque de Tarbes et de Lourdes, revient sur l'importance de la présence de ces rescapés à Lourdes dans un entretien à Radio Vatican.

Mgr Raphaël Kutaimi, recteur de la cathédrale de Notre Dame de la Délivrance, à Bagdad, a également participé au pèlerinage. Ce qu'il souhaite, c'est la santé et la paix en Irak et pour l'Orient.