Journée mondiale du Rosaire le 7 octobre

Avec la participation de plusieurs millions de personnes à travers le monde

| 1614 clics

ROME, Jeudi 30 août 2007 (ZENIT.org) – Des millions de personnes se rassembleront dans le monde entier lors du rosaire simultané, qui sera récité le 7 octobre prochain, Journée mondiale du Rosaire.



Les organisateurs invitent ce jour-là à préparer un rosaire « dans un stade ou une église, ou en famille et avec des amis ».

En 2007 « nous célébrons déjà les onze ans de cette œuvre et, avec la bénédiction de notre Mère, la Très Sainte Vierge Marie, année après année, les fidèles sont toujours plus nombreux, tout comme les pays qui s’unissent à la récitation du Rosaire » explique un des organisateurs, le laïc mexicain Guillermo Estevez Alverde.

Guillermo Estevez a lancé cette initiative avec d’autres laïcs mexicains. « L’idée – souligne-t-il – est née en octobre 1996, lorsque a eu lieu le Rosaire simultané pour le 50ème anniversaire de l’ordination sacerdotale de sa sainteté Jean-Paul II ».

« L’événement s’est déroulé dans vingt pays. Au Mexique plus de trois millions de personnes ont prié dans 2.600 localités », observe-t-il.

« Au cours de la Journée mondiale du rosaire du mois d’octobre 2000, plus de 140 pays se sont unis, dans lesquels ont été organisés de nombreux rosaires collectifs dans des églises, des stades, des cathédrales, sur des places, dans des prisons, des hôpitaux, des écoles… et nombre d’entre eux ont été retransmis à la radio ou la télévision. Des millions de personnes y ont participé à travers le monde », rappelle Guillermo Estevez.

Cette année le siège principal de l’événement sera la basilique de Guadalupe à Mexico. Le groupe « Union de Volontades », chargé de l’organisation, invite chacun à s’unir à l’initiative.

Les organisateurs suggèrent de nommer un représentant qui coordonnera l’événement dans chaque localité.

Il est conseiller de choisir « un lieu public assez grand, comme une église, une place, un auditorium, une maison, une école, un hôpital, une prison ou un stade ».

« Il est également demandé de s’enquérir de « l’accord de l’évêque du lieu ou du curé » et d’inviter « tous les mouvement s laïcs et religieux locaux à participer et unir leurs efforts ».

Pour que la participation soit la plus importante possible, il est proposé de « faire la promotion de l’événement dans les églises, les paroisses, les écoles, les universités, les hôpitaux, les prisons, les centres commerciaux, les taxis, les autobus, les stades, les auditoriums, au sein de la famille… ».

Les organisateurs suggèrent en outre de promouvoir le rosaire à travers « la presse, la radio, les télévisions locales » et d’« inviter les prêtres à confesser au cours de l’événement ».

Pour tout renseignement cf. www.churchforum.org/rosario ou www.rosario.catholic.net (sites en espagnol) ou envoyer un message à : rosario@churchforum.org