« Journées Essentiel'Mans » et nouveaux défis de l'évangélisation

Les pauvres nous annoncent l'Evangile si nous leur laissons une place

Le Mans, (Zenit.org) Mgr Yves Le Saux | 720 clics

Vous êtes invités à participer aux « Journées Essentiel’Mans » sur les nouveaux défis de l’évangélisation, une manière parmi d’autres d’avancer dans la dynamique de la nouvelle évangélisation.

    La nouvelle évangélisation vise les personnes qui ne connaissent encore Jésus Christ et son message. Ces personnes ne sont pas seulement au loin. Elles sont dans nos familles, nos lieux de travail, nos rues, nos villages. Elles cherchent, elles sont généreuses, elles souffrent, et réfléchissent. Il nous faut créer de nouveaux espaces, ou repérer les espaces qui existent déjà pour établir un dialogue avec ceux qui parfois vivent sans Dieu, mais qui aimeraient ne pas vivre sans lui.

    Pour cela, il est nécessaire d’entrer en dialogue avec les cultures, même les nouvelles cultures du monde actuel. Pour rejoindre en elles ce que les Pères de l’Eglise appellent « les semences du Verbe ». Le dialogue avec les autres religions est aussi nécessaire aujourd’hui. Tous, nous sommes confrontés aux interrogations sur le sens de l’existence. Au cœur de cette réflexion sur l’homme, « croyants et incroyants sont généralement d’accord sur ce point : tout, sur terre, doit être ordonné à l’homme comme à son centre et à son sommet. Mais qu’est-ce que l’homme ? » (GS 12) Pour nous chrétien, « le mystère de l’homme ne s’éclaire vraiment que dans le mystère du Verbe incarné » nous dit encore le Concile (GS 22).

    C’est tout le sens que nous voulons donner à l’installation d’une magnifique croix, qui manque, au cœur de notre cathédrale. Nous croyons et affirmons que la réponse à la recherche de l’homme est dans la mort et la résurrection du Christ. Nous avons aussi la conviction que la foi a assez de ressources pour accueillir tous les fruits d’une raison saine ouverte à la transcendance, donc désireuse du dialogue avec tous.

    Pour beaucoup, il existe un chemin vers la transcendance, celui de la beauté. En raison de sa gratuité, la beauté est en mesure d’ouvrir un chemin vers Dieu.

    La nouvelle évangélisation vise aussi les personnes qui, tout en étant baptisées, se sont éloignées de la vie de l’Eglise, tout en continuant à s’adresser à nous pour des actes religieux ponctuels. L’appauvrissement de la foi chez de nombreux baptisés nous oblige à une forme de conversion pastorale. Nous sommes conduits à remettre en question les formes traditionnelles de transmission de la foi. Nous devons proposer à ces personnes une véritable rencontre avec le Seigneur, les aider à entrer dans un chemin catéchuménal sur le modèle du parcours que font les adultes qui demandent le baptême.

    Enfin, l’Evangile est annoncé aux pauvres. Et sans doute les pauvres nous annoncent l’Evangile si nous leur laissons une place.

    Toutes ces questions seront au cœur de nos échanges lors des « Journées Essentiel’Mans » Cet évènement n’est pas réservé à quelques élites. Il est accessible à tous. Tous, vous êtes conviés à y participer, en totalité ou en partie.

    Que soit renouvelé en nous la joie d’annoncer l’Evangile.

Mgr Yves Le Saux

Evêque du Mans

(Editorial publié avec l'aimable autorisation de l'auteur)