Jubilé pontifical: Les auditeurs de Radio Espérance offrent une « gerbe de messes » au pape

Une initiative ouverte à tous

| 1004 clics

CITE DU VATICAN, Mercredi 1er octobre 2003 (ZENIT.org) - A l’occasion des XXV ans de pontificat de Jean-Paul II, les auditeurs de Radio Espérance (www.radio-esperance.com), offriront au pape une « gerbe de messes ».



L’idée est de faire parvenir à Jean-Paul II, pour le jour anniversaire de l’inauguration de son pontificat, le 22 octobre, les cartes de voeux des auditeurs participant à la gerbe qui pourrait aller jusqu’à 9131 messes en action de grâce pour le don de ce pontificat qui atteindra, au 16 octobre, 9131 jours.

Toute personne désirant joindre une fleur ou un bouquet à cette gerbe peut le faire savoir à Radio Espérance (9 avenue Benoît Charvet, 42 000 Saint-Etienne – France). Radio Espérance a 15 émetteurs en France, des studios à Ars et Paray-le-Monial, et est diffusée dans 40 pays, en Europe et en Afrique de l'ouest par le satellite WorldSpace. Le directeur de Radio Espérance Jean-Luc Perchot, explique cette initiative à Zenit : c’est aussi un témoignage de l’attachement à la personne du Successeur de Pierre vécu en famille.

Les auditeurs de Radio Espérance n’en sont pas à leur première manifestation d’attachement à « Pierre » : ils avaient offert à Jean-Paul II pour ses 50 ans de sacerdoce, en 1996, une belle gerbe de 1570 messes.

Q: M. Perchot, comment vous est venue cette idée d’offrir à Jean-Paul II une gerbe de messes correspondant aux jours de son pontificat ?

R: Pour un anniversaire, on fait toujours un cadeau à quelqu’un qu’on aime bien. Pour ce jubilé de 25 ans de pontificat, offrir un beau cadeau au Saint Père s’impose. Nous désirions offrir quelque chose d’utile et de personnel ; ce qui élimine un très grand nombre d’objets.
Nous avons pensé qu’une messe était le plus beau et le plus précieux des cadeaux. Aussi, nous proposons aux auditeurs de Radio Espérance et à tous ceux qui veulent se joindre à nous, que, tous ensemble, nous offrions une gerbe de messes, aux intentions de Jean-Paul II et en action de grâce pour la durée et la valeur de son pontificat.

Q: Quelle est la place de « Pierre » dans la vie et les programmes de « Radio Espérance »?

R: Jean-Paul II est le successeur de saint Pierre, celui à qui le Christ a dit à Césarée de Philippe ‘Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église’.
Il est celui qui est chargé de ‘piloter’ la barque de Pierre.
Il est le Vicaire du Christ, « le doux Christ en terre ».
Depuis le début, Radio Espérance a eu le souci de diffuser le Magistère, la parole et la voix même du successeur de Pierre.
Tout d’abord à travers différentes retransmissions en direct comme l’Angélus du dimanche – les grandes célébrations romaines – la messe de la fête de saint Pierre/saint Paul – la messe de la Paix, le 1er janvier – des béatifications et canonisations – les voyages du Saint Père -
Et puis à travers différentes émissions, nous répercutons les enseignements et l’actualité du Saint Siège, entre autres avec l’émission quotidienne « Saint Siège Actualité ».
Le point d’orgue pour nous, cette année, a été l’accueil de la Lettre apostolique sur le Rosaire.

Q: Justement, quelle place a pris le Rosaire cette année dans vos programmes ?

R: Après avoir étudié ce document, nous avons introduit les mystères lumineux, et recentré les méditations du chapelet sur la Parole de Dieu, pour contempler le visage de Jésus. Selon la recommandation du Saint Père, qui écrit dans cette lettre sur le Rosaire : ‘une méthode valable… … qui peut être tout à fait améliorée’, nous avons établi un moment de silence après l’énoncé de la Parole de Dieu, pour favoriser l’écoute de cette Parole. Chaque dizaine se termine maintenant par une oraison jaculatoire « destinée à obtenir les fruits spécifiques de la méditation du mystère ».
La récitation des 3 chapelets quotidien se conclut par la prière aux intentions du pape.
Pendant toute cette année du Rosaire, nous avons réservé la 1ère dizaine de chaque chapelet aux intentions recommandées par le Pape pour cette année : la paix dans le monde et la cause de la famille.
Bien sûr, nous serons à Pompéi, en la fête de Notre Dame du Rosaire – patronne de Radio Espérance – pour que les auditeurs puissent, par les ondes, se joindre à ce pèlerinage du Saint Père.

Q: Si vous voulez bien que l’on vous retourne la question souvent posée en ce moment à vos invités : où se trouvait le directeur de Radio Espérance lorsque Karol Wojtyla a été élu il y a bientôt 25 ans ?

R: Il y a 25 ans, au moment de la fumée blanche, j’étais à mon domicile, en compagnie de ma femme et de mes enfants. Un vieux religieux était présent pour des leçons de catéchisme. C’est à la radio que nous avons suivi le déroulement de cette soirée exceptionnelle. Par les ondes, nous avions rejoint le peuple de Rome qui, de minute en minute, était de plus en plus nombreux, place Saint Pierre. Lors de l’Habemus Papam, le nom inconnu de ce Polonais avait suscité une forte émotion. Malgré nous, nous découvrions que nous étions à l’aube d’une « ère nouvelle ».

Q: Êtes-vous déjà venus en famille à Rome ? Avez-vous rencontré Jean-Paul II ?

R: Au mois de novembre 1980, nous nous étions rendus, avec nos sept enfants à l’époque, en pèlerinage à Rome. Voulant nous adresser au Saint Père, le dimanche à l’Angélus, nous avions brandi une banderole de 13 mètres de long, de 1 m 50 de haut, montée sur des mâts de 2 m 50 et sur laquelle nous avions écrit en lettres rouges : « Tu es Pierre ».
Le Saint Père, à la fin de l’Angélus, a eu la gentillesse de nous répondre de sa fenêtre, en disant : « Salutations et bénédictions à ceux qui portent cette inscription ‘Tu es Pierre’ ».
Par la suite, nous avons eu d’autres occasions d’aller à Rome : le 11 février 1982, avec mon épouse et quelques membres de Radio-Espérance, nous avons rencontré brièvement Jean-Paul II qui a prodigué ses encouragements pour Radio Espérance par ces mots : « Ah !! Radio Espérance, je suis avec vous, je prie avec vous, continuez ! »

Avis : Pour en savoir plus sur Radio Espérance, on peut se reporter à l’entretien avec Zenit annonçant le passage sur le satellite (ZF03021109). La radio propose aussi un programme spécial pour les XXV ans de pontificat, publié sur le site.