Juin, le "mois du Sacré-Cœur" et la solennité du 22 juin

La journée de la sanctification des prêtres

| 431 clics

CITE DU VATICAN, Vendredi 1er juin 2001 (ZENIT.org) - Le mois de juin commence cette année par un vendredi (donc premier du mois), dont sainte Marguerite Marie Alacoque et saint Claude la Colombière recommandaient la dévotion, en l´honneur du Cœur du Christ.



Le site Internet du sanctuaire de Paray-le-Monial (diocèse d´Autun) permet un pèlerinage virtuel sur les pas des deux saints:
(http://catholique-autun.cef.fr/hautslieux/paray.htm)

La solennité du Sacré-Cœur tombe cette année le vendredi 22 juin. Le pape Jean-Paul II a choisi cette solennité, chaque année comme date de la journée de la sanctification des prêtres.

L´archevêque de Cracovie, Karol Wojtyla s´était rendu en pèlerinage à Paray-le-Monial, le pape Jean-Paul y est retourné, le 5 octobre 1986, soulignant l´importance au message de miséricorde de Paray-le-Monial pour notre temps et pour l´Eglise universelle. L´animation du sanctuaire a été confié par l´évêque d´Autun au soin pastoral de prêtres de la Communauté de l´Emmanuel. Le pèlerinage a en effet connu un nouvel élan grâce aux sessions d´été de la organisées par la Communauté de l´Emmanuel, à partir de 1975, année du IIIe centenaire des apparitions.

Le Christ y est apparu à une religieuse de la Visitation, Marguerite-Marie Alacoque (1647-1690), la chargeant de faire connaître au monde ce Cœur "qui a tant aimé les hommes". Aidée par son directeur spirituel, le bienheureux Claude la Colombière, elle fera parvenir dans le monde entier ce «message du Coeur de Jésus».

C´est dans la chapelle du monastère qu´ont eu lieu la plupart des apparitions du Christ à Sainte Marguerite-Marie, entre 1673 et 1675. La fresque (1966-1973) représente la deuxième apparition au cours de laquelle le Christ présente ses plaies de la Passion, brillant comme cinq soleils. De part et d´autre, on reconnaît différents saints qui ont, d´une manière ou d´une autre, témoigné de cet amour miséricordieux de Dieu pour les hommes.

A droite du choeur, une petite chapelle abrite la châsse de la sainte, datant de la béatification de la religieuse en 1864. Et c´est en 1920 que celle-ci a été canonisée par le pape Benoît XV. Jean-Paul II a été élu le jour de la fête de la sainte, le 16 octobre 1978.

Le Père Claude la Colombière (1641-1682), jésuite, a été le conseiller spirituel de Sainte Marguerite-Marie. Une chapelle a été édifiée à l´occasion de sa béatification, en 1930, abrite son tombeau, à 300 mètres de la Visitation. Ce «fidèle serviteur et parfait ami du Christ», a eu pour rôle d´apprécier l´authenticité des révélations faites à sainte Marguerite-Marie et d´aider à la diffusion du message de Paray.

Après un bref séjour en Angleterre où il subit la persécution et la prison, il est revenu mourir à Paray-le-Monial en 1682. Il a été canonisé par Jean-Paul II en 1992. On célèbre sa fête le 15 février.