Kenya: Les Eglises au secours des enfants malades du Sida

Une initiative de la Conférence mondiale des religions pour la paix

| 1276 clics

CITE DU VATICAN, Lundi 10 juin 2002 (ZENIT.org) - Au Kenya, les Eglises d´Afrique sont réunies en un congrès consacré à l´impact du Sida sur les enfants, pour chercher des stratégies utiles à la lutte contre la maladie.



En Afrique, on compte en effet actuellement 13 millions d´orphelins victimes innocentes du Sida. On estime que d´ici 2010, leur nombre pourrait monter à 30 millions. Le continent compte aussi 80 % des personnes séropositives du monde, rappelle Radio Vatican.

Une assemblée interreligieuse s´est ouverte dimanche, et pour quatre jours, à Nairobi, sur le thème des coûts sociaux de l´épidémie de Sida en Afrique. Organisée par la Conférence mondiale des religions pour la paix (WCRP), elle rassemble plus de 120 représentants de différents pays africains.

Le congrès intitulé "Hope for African Children Initiative" (HACI), vise à redonner une espérance aux enfants africains. Il a été projeté dès l´été 2000 par plusieurs ONG internationales présentes sur le continent, comme "Care, "Plan", "Save the Children" et "The society for women and aids", indique l´agence Misna.

Parmi les participants se trouvent le cardinal Emmanuel Wamala, archevêque de Kampala (Ouganda), le patriarche orthodoxe éthiopien, Abuna Paulos, l´archevêque anglican du Cap (Afrique du Sud), Winston Njongonkulu Ndungane, et le vice-mufti du Conseil suprême musulman ougandais, le cheikh Twaib Mukuye.

Fondée en 1970 à New York (Etats Unis), la WCRP cherche à favoriser le dialogue entre les communautés des diverses religions du monde pour trouver un parcours commun vers la paix. A partir de 1994, elle a commencé à mobiliser les communautés religieuses présentes dans les zones de crise, en les impliquant directement dans la prévention et la résolution des conflits et dans la reconstruction de la société civile, toujours selon Misna.