L'Académie pontificale pour la vie planche sur "Vieillissement et handicap"

XXeme anniversaire de sa fondation

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 464 clics

L’Assemblée générale de l’Académie pontificale pour la Vie se tiendra les 20 et 21 février 2014 à l’Institut Agostinianum de Rome sur le thème « Vieillissement et handicap ».

L’Académie célèbrera à cette occasion le XXème anniversaire de sa fondation par le bienheureux Jean Paul II, avec son Motu Proprio Vitae Mysterium (11 février 1994).

Les travaux de l’assemblée seront ouverts au public, en particulier aux universitaires, aux chercheurs, au personnel de santé et aux étudiants qui souhaitent approfondir ce thème sous ses différentes perspectives: théologique et philosophique, éthique, médicale, culturelle et sociale.

Trois sessions sont prévues : « Handicap et condition humaine », « vieillissement vers le handicap : chiffres et problèmes » et « le vieillissement vers le handicap. Questions éthiques et propositions d’intervention ».

Les participants aborderont des questions actuelles, tels le problème culturel et social de la personne âgée porteuse d’un handicap, les documents internationaux en faveur de la personne âgée, les maladies qui peuvent porter au handicap et l’assistance médicale requise, la dimension anthropologique et les principes éthiques que doivent adopter les structures et le personnel de santé, les besoins spirituels de la personne handicapée et l’attention particulière que l’Eglise porte aux personnes âgées malades et infirmes.

Selon le président de l’Académie, Mgr Ignacio Carrasco de Paula, « la vieillesse a en général des conséquences importantes sur les capacités physiques et intellectuelles. Ces handicaps peuvent obliger à changer de vie et limiter l’autonomie de la personne, augmenter les problèmes quotidiens d’un individu et des familles... L’Eglise est appelée à une nouvelle réflexion sur ce scénario pour apporter un soutien de plus en plus qualifié et adapté ».

Parmi les intervenants, des professeurs de grandes universités et de centres de recherche, de France, d’Italie, des Etats-Unis, de Croatie, d’Espagne, du Chili. Mgr Zygmunt Zimowski, président du Conseil pontifical pour la pastorale de la santé, clôturera les travaux.

Avec Océane Le Gall pour la traduction