L’accident de Marie, en bicyclette vers Cologne, « En Avance » au ciel

Née au ciel en route vers Cologne

| 769 clics

COLOGNE, Mercredi 17 août 2005 (ZENIT.org) – Marie est partie « En Avance » au ciel sur tous ses amis de l’association qui porte prophétiquement ce nom En Avance et qui témoigne avec l’enthousiasme, la force et la fraîcheur d’une jeunesse amie du Christ du don précieux que représente toute vie humaine.



Marie était partie à bicyclette pour Cologne. Happée par un tracteur, elle a fini sa course au ciel. Elle venait de communier le matin, elle avait reçu le sacrement de réconciliation la veille. Sa route s’est achevée dans les Ardennes : elle est née au ciel en partant vers la XXe Journée mondiale de la jeunesse.

Son frère témoigne de cette destinée tragique, dans laquelle le Christ communique une mystérieuse et grave sérénité, discrètement, entouré de ses amis, autour des tables de la « Domus Vitae », rassemblée sous l’aile accueillante de la paroisse Saint-Suitbert de la banlieue sud de Düsseldorf.

La route s’est interrompue pour repartir à Versailles, entourer la famille de Marie, et dire « adieu » à la première arrivée, « en avance » au ciel. Grâce à elle, les yeux des pèlerins décollent de l’asphalte pour regarder vers le Ciel.

Puis ils sont revenus achever leur route, à la suite des Mages venus d’Orient et vénérés à Cologne, pour « L’adorer », comme le dit le thème choisi par le pape Jean-Paul II pour cette XXe JMJ.

Hier, une radio française, Radio Espérance (www.radio-esperance.com) enregistrait le témoignage de « En Avance », avant de rentrer à Cologne pour retransmettre la soirée de la communauté de Taizé. Frère Roger lui aussi aujourd’hui indique à tous la route, le Ciel. Et les victimes martiniquaises du crash de leur avion. Trois fois, ils nous indiquent le Ciel, la Vie, éternelle, dans le Christ, but de tout pèlerinage.