L’AED aide un hôpital au Zimbabwe

Il risque la fermeture pour manque de fonds

| 527 clics



ROME, Mardi 20 janvier 2009 (ZENIT.org) - L'œuvre internationale catholique Aide à l'Eglise en détresse (AED) a fourni une aide d'urgence à l'un des rares hôpitaux encore en service dans la deuxième ville du Zimbabwe. 

Il s'agit du « Mater Dei Hospital » de Bulawayo, un hôpital de 170 lits, dans le sud-est du pays, qui a ainsi reçu de l'AED 22.500 dollars (environ 25.000 euros), pour empêcher qu'il ne ferme par manque de financements.  

La fermeture de l'hôpital, ouvert par les missionnaires franciscains de Grande-Bretagne, serait terrible pour la population, en raison surtout des nombreux cas d'infections nosocomiales signalés dans les structures publiques, et les différentes annonces, cette semaine, de grèves des médecins du secteur public, ces derniers ne percevant plus leurs salaires. 

Mgr Martin Schupp, administrateur apostolique de Bulawayo, écrit que «  les hôpitaux gouvernementaux fonctionnent à grand-peine » et que « le Mater Dei Hospital est le seul endroit où il est possible d'obtenir encore des soins traditionnels ».

Les administrateurs gérant la structure font toutefois face à une grave crise financière, due surtout au fait que beaucoup de médecins et d'infirmières quittent le pays, en quête de meilleures conditions de vie à l'étranger. 

Les fonds de l'AED aideront à payer les salaires des médecins et les médicaments de base, de manière à ce que l'hôpital soit en mesure d'assurer la plupart de ses services, dont les services de pédiatrie, de maternité et d'urgence.

« Nous devons assurer le maintien de l'équipe et faire en sorte que lorsque la situation du pays changera, il y ait encore des professionnels dans notre société pour aider à la reconstruction » , a souligné un porte-parole de l'hôpital. 

Avec l'aide de l'AED et avec les subventions que l'on attend d'autres organisations, la structure ne devra plus obliger les patients à payer leurs soins.  

« En tant qu'institution catholique, nous sentons que nous ne devrions pas renvoyer les malades pour des raisons économiques », ajoute le porte-parole. 

L'Hôpital Mater Dei Hospital a été ouvert en 1952 par les missionnaires franciscains de la Divine maternité, dont le siège se trouve à Godalming (Surrey, Grande-Bretagne).