L'Amérique centrale affligée par les intempéries

La Caritas et Sant'Egidio à pied d'oeuvre pour soutenir les populations

| 935 clics

ROME, Lundi 24 octobre 2011 (ZENIT.org) – Depuis plus de dix jours, les pluies incessantes continuent de tomber sur l'Amérique centrale, causant des dizaines de morts et des centaines de milliers de sinistrés.

Au Salvador, où le gouvernement a déclaré l’état de catastrophe nationale, en particulier,on estime à plus de 150.000 le nombre de personnes touchées, avec près de 32.000 réfugiés.

D’après la communauté de Sant’Egidio qui est sur place, la quantité d'eau a dépassé le niveau déjà impressionnant des précédentes catastrophes qui avaient affecté le pays, comme l'ouragan Mitch en 1999.

« Les fleuves débordent, les maisons des régions pauvres, construites au bord des cours d'eau sans fondations, ne résistent pas », rapportent les membres de la communauté. Sant'Egidio est à pied d’œuvre à El Salvador pour apporter nourriture et vêtements, mais surtout de l’eau potable aux « despalzados » réfugiés dans cinq centres d’accueil.

Les gens abandonnent leurs logis pour se mettre en lieu sûr, dans les écoles, les maisons communales et les églises.

La semaine dernière, l'archevêque de San Salvador, Mgr José Luis Escobar Alas, a exprimé sa solidarité et celle de toute l’Eglise dans un message de réconfort aux victimes, renouvelant sa volonté de les assister en ce moment d’urgence.

D’après une dépêche de l’agence Fides, depuis le début des pluies, « l’archidiocèse suit la situation et apporte son aide directe à plus de 3.500 personnes dans 150 refuges officiels de la protection civile ainsi que dans les locaux paroissiaux de El Paisnal, Aguilares Sacacoyo, Guazapa, Ciudad Delgado, Cojutepeque et San Martin » a déclaré l’archevêque.

Pour sa part, Caritas Salvador rapporte que 12 des 14 départements du pays sont très sévèrement touchés et que la question de la sécurité alimentaire est au cœur de ses préoccupations, la majeure partie des récoltes étant d'ores et déjà perdue ».

Au Guatemala également, selon les informations de la Caritas nationale, les morts se comptent par dizaines et le nombre de personnes frappées, par milliers. 81 municipalités des 333 que compte le pays seraient inondées.

La saison des pluies, exceptionnellement prononcée cette année, a également durement affecté la Colombie, où 29 morts et plus de 100.000 sinistrés ont été recensés depuis septembre, alors qu'au sud du Mexique, on recense 125.000 sinistrés et 40 morts depuis juillet.