L'amour appelle l'amour

Nouvelle guérison par l'intercession de Jean-Paul II

Paris, (Zenit.org) Mgr Bernard Podvin | 809 clics

Comme chacun sait, Sœur Marie Simon-Pierre a été reconnue guérie de la maladie de Parkinson par l'intercession de Jean-Paul II. Elle pourrait se complaire dans la notoriété de cette reconnaissance médicale et canonique.

Voici qu'un nouveau-né, atteint d'une grave malformation cardiaque, vient d'être libéré de ce mal, le deux avril dernier, date anniversaire de l'entrée dans la vie du bienheureux Jean-Paul II. Ses jeunes parents s'étaient confiés à la Sœur et à sa communauté qui avaient prié le Pape polonais à l'intention du bébé !

Quand on a reçu la grâce libératrice, on la demande du fond du cœur pour autrui. Ainsi se propage le don de la vie dans une discrète authenticité. L'amour reçu suscite le don du même amour.

Sœur Simon-Pierre n'en finira jamais de se demander : "Pourquoi est-ce moi qui ai été guérie?" Le ciel pascal lui fait un clin d'œil en ce temps de canonisation. "Pourquoi pas d'autres, grâce à ta prière bienveillante?"

Mgr Bernard Podvin
Porte-parole Conférence des évêques de France