L'Apostolat de la prière continue à porter les intentions de Benoît XVI

Intentions de prière pour mars 2013

Rome, (Zenit.org) P. Frédéric Fornos, sj | 1186 clics

Intentions de prière de Benoît XVI pour mars 2013

Chaque mois le pape nous confie deux intentions de prière, deux défis qu’il discerne pour notre monde et la mission de l’Eglise. Nous entrons dans une période où « le siège [est] vacant » cependant nous continuons à prier avec les intentions que le pape Benoît XVI avait confié à toute l’Eglise pour ce mois de mars, indique le P. Frédéric Fornos, sj :

Intention de prière universelleLe respect de la création
Prions pour que grandisse le respect de la nature, l'œuvre de Dieu confiée à la responsabilité humaine.

Intention de prière pour l’évangélisation - Les ministères ordonnés
Pour que les évêques, les prêtres et les diacres soient des annonciateurs infatigables de l'Evangile jusqu'aux extrémités de la terre. (Commentaire ici : http://www.apostolat-priere.org/index.php/derniere-minute.html )


"Et si la nature et nous, c'était une histoire d'amour !"

Vue du ciel ou de l’espace, notre planète bleue, notre unique maison, apparaît bien fragile, en raison surtout de notre modèle de développement économique. Cependant, je veux croire, sans être totalement naïf, que ce n’est pas seulement l’angoisse ou la peur pour notre avenir qui conduisent au respect de la nature et à la responsabilité, mais l’émerveillement devant la beauté de la Création et l’ouverture du cœur aux autres. Comment puis-je, là où je suis, signifier mon respect pour la Terre, la maison de l’humanité ?

Attirés par l’argent et le profit, nous réduisons souvent ce monde vivant à une simple marchandise, avec des conséquences écologiques désastreuses à long terme. Que nous en ayons conscience ou pas, nous avons la responsabilité de protéger la nature, au niveau personnel, familial, communautaire et politique. Cette crise écologique peut être l’occasion, nous dit le pape Benoît XVI, d’adopter un modèle de développement fondé sur l’homme et le bien commun. L’enjeu d’un tel choix est une manière de vivre basée sur la sobriété et la solidarité. Car pour l'Eglise on ne peut dissocier action écologique et justice sociale : notre rapport au monde est significatif de notre rapport à autrui.

Beaucoup d’initiatives voient le jour et de nouvelles pistes sont explorées pour inventer un nouveau rapport entre les consommateurs et les modes de production agricole et industriels, ainsi que pour réformer notre économie. Je pense notamment au développement :

- des AMAP (Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne),
- de l’ « Économie sociale et solidaire » (ESS) ou encore
- de la « culture raisonnée » en agriculture

Je pense aussi aux petits gestes quotidiens posés par chacun dans le tri sélectif, les énergies renouvelables, ou le choix des transports qui apportent leur contribution non négligeable.

L’Eglise appelle à relever le défi écologique. Elle doit elle-même s’y engager pleinement nous dit Mgr Marc Stenger (http://www.zenit.org/article-31400?l=french)

Pourquoi prier pour ce défi écologique ? Parce que nous ne pourrons y répondre que s’il y a en chacun de nous un profond changement dans notre manière d’envisager notre existence humaine, notre relation aux autres et à la Création. Lorsque nous contemplons les rivières, les forêts, les montagnes et la mer, ou simplement les étoiles du ciel, nous pouvons y reconnaître un visage, Celui qui est à la source de la vie de l’univers (Psaume 18). Le cosmos n’est pas une réalité figée. Saint Paul nous le dit dans la lettre aux Romains : « La création attend avec impatience la révélation des fils de Dieu… la création tout entière gémit maintenant encore dans les douleurs de l'enfantement » (chap. 8, v. 19.22). Dans la foi chrétienne le cosmos est fondamentalement relationnel et l'être humain en est solidaire. A nous de prier pour que nous puissions incarner dans nos vies ce changement et devenir des serviteurs attentifs à la nature, bien commun de l’humanité. Notre foi en Jésus-Christ, le Ressuscité, nous ouvre à l’espérance.

Père Frédéric Fornos sj


L’Apostolat de la prière est le service officiel des intentions de prière du Pape :  
www.apostolat-priere.org