« L’art de célébrer, c’est savoir prier », par le card. Arinze

| 392 clics

CITE DU VATICAN, Mardi 8 mars 2005 (ZENIT.org) – « L’art de célébrer, c’est savoir prier », déclare le cardinal Francis Arinze au micro de Radio Vatican, à l’issue de l’assemblée plénière du dicastère dont il est le préfet, la Congrégation pour le Culte divin et la discipline des sacrements, et en cette année de l’Eucharistie.



« L’art de célébrer, c’est en réalité savoir prier. L’art de célébrer, donc, privilégie le silence, la contemplation, le sens de la stupeur devant le mystère que nous célébrons », a déclaré le cardinal nigérian.

A l’invitation de Jean-Paul II de favoriser chez les chrétiens « l’art de la prière », le cardinal répond : « Oui, parce que la prière personnelle est alimentée par la prière eucharistique, et ainsi de la prière de la communauté. Alors, nous devons être tous attentifs aux moments de silence durant les célébrations, spécialement durent la Sainte Messe. Dans ce sens, la méditation avant la messe, après la communion, et après la messe est très importante ».

Pour l’année de l’Eucharistie, le cardinal Arinze exhorte à prendre davantage conscience de la « nécessité de retourner à la stupeur devant le grand mystère de l’eucharistie : nous devons retourner au grand respect pour Notre Seigneur dans ce don inestimable de l’Eucharistie. Et ce respect s’exprime par la façon de célébrer, la façon de recevoir Jésus et dans l’adoration eucharistique ».

Enfin, le cardinal Arinze précise qu’au cours de l’assemblée « les évêques et les cardinaux ont souligné l’importance de la formation liturgique qui est une nécessité pour tous, séminaristes, prêtres, évêques, religieux, religieuse, et laïcs. Nous devons tous faire des progrès dans ce que nous pensons déjà connaître ».