Partager

L'artiste, au service de la vérité et de la beauté

Le décret conciliaire "Inter Mirifica" «L’artiste qui veut servir l’Eglise ne doit pas se mettre au centre de l’action artistique, mais il doit se faire «instrument», un instrument humble et capable de servir la vérité et la …