L'autorité n'est pas domination mais service

Paroles de Benoît XVI avant l'angélus

| 1481 clics

ROME, dimanche 29 janvier 2012 (ZENIT.org) « Pour Dieu, lautorité signifie service, humilité, et amour », a expliqué Benoît XVI, ce dimanche 29 janvier, invitant à « entrer dans la logique de Jésus » qui « cherche le vrai bien de lhomme ».

Si, pour lhomme, lautorité signifie « possession, pouvoir, domination, et succès », pour Dieu cest le contraire : elle signifie « service, humilité, et amour », fait remarquer Benoît XVI avant langélus, place Saint-Pierre.

Lautorité de Dieu, poursuit le pape, exige d « entrer dans la logique de Jésus » qui « sincline pour laver les pieds des disciples (cf. Jn13,5) », et qui « cherche le vrai bien de lhomme ». Cette logique, cest lAmour, qui « guérit les blessures », et qui « donne la vie ».

Citant sainte Catherine de Sienne, le pape exhorte à comprendre « en vérité, avec la lumière de la foi », que Dieu « ne peut rien vouloir dautre que notre bien».

Lautorité divine, précise-t-il, nest pas simplement « une force de la nature » : cest le « pouvoir de lamour de Dieu qui a créé lunivers » et, en se faisant homme, « guérit le monde corrompu par le péché ».

Et le pouvoir de lamour nest pas celui de la domination, comme lécrit Romano Guardini: «Toute la vie de Jésus est une traduction de la puissance en humilité cest la souveraineté qui sabaisse à la forme de serviteur».

Dans lEvangile, fait remarquer le pape par ailleurs, les « actes » de Jésus succèdent aux « paroles » : « à lefficacité de la parole, Jésus unissait les signes de la libération du mal » : le Seigneur «éloignait des hommes toutes les maladies et infirmités ».

En ce sens, la parole de Jésus est efficace et elle est différente de toutes les autres, a dit en substance le pape, car elle « ouvre immédiatement laccès à la volonté du Père » et à « la vérité sur Dieu ». Ce qui nétait pas le cas des scribes, qui peinaient à interpréter les Ecritures par « dinnombrables réflexions ».

Pour conclure, le pape a rappelé que jeudi prochain, 2 février, marquera la fête de la Présentation du Seigneur au Temple, « Journée mondiale de la vie consacrée ». Il a invité à se confier à la Vierge Marie qui guide les curs pour « puiser dans la miséricorde divine », qui « comble lhumanité de grâces et de bienveillance, par la puissance de lamour ».

Anne Kurian