L’Autriche et le Vatican d’accord sur l’importance du dialogue avec l’islam

Visite du président Fischer (2)

| 679 clics

ROME, Jeudi 5 octobre 2006 (ZENIT.org) – Outre l’invitation à Mariazell, les entretiens du président autrichien Heinz Fisher avec les autorités vaticanes ont porté sur l’importance du dialogue avec l’islam et le refus du terrorisme.



L’Europe, ses racines « culturelles et spirituelles », le dialogue interreligieux, et le refus du terrorisme, sont en effet autant de thèmes abordés au cours des entretiens que le président autrichien Fischer a eus au Vatican ce jeudi matin.

Le Vatican fait état d’un « climat de grande cordialité ». Les entretiens ont eu pour thèmes en particulier « la présence et l'activité de l'Eglise catholique dans la société autrichienne ».

Les deux parties se sont ainsi « réjouies » de constater les « bonnes relations bilatérales entre le Saint-Siège et l'Autriche » et l’harmonie des points de vue sur « le thème de l'identité culturelle et spirituelle de l'Europe ».

Ces entretiens ont également porté, toujours selon la même source, sur des thèmes qui revêtent « une importance particulière dans le contexte mondial actuel » dont « la promotion du dialogue entre les cultures et les religions, spécialement entre le christianisme et l'islam, et le refus de toute forme de terrorisme ».